1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Test pour voyager en France : des passagers Air Algérie refoulés
Air Algérie

Test pour voyager en France : des passagers Air Algérie refoulés

La France a décidé de mettre fin à l’obligation de présenter un test PCR ou antigénique à l’embarquement pour les passagers vaccinés. Cette mesure, officiellement entrée en vigueur samedi 12 février, concerne tous les pays.

Les voyageurs vaccinés au départ d’Algérie sont donc concernés par la levée de l’obligation de présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h avant le vol.

Mais attention, cette mesure n’est pas encore appliquée par les compagnies aériennes qui opèrent depuis l’Algérie, comme nous l’expliquions hier. Ce matin, une famille a été refoulée à l’aéroport d’Oran d’où elle devait prendre le vol Air Algérie à destination de Paris Orly.

« Je tenais à vous signaler que j’ai été refoulé ce matin de l’aéroport d’Oran (mon épouse, ma fille de 4 ans et ma sœur qui est handicapé physique et moi) par le personnel d’air Algérie. Motif invoqué : non présentation du test antigénique », témoigne le père de famille auprès de visa-algerie.com.

Vols Air Algérie vers la France : la présentation du test reste exigée

« Je tiens à préciser que nous sommes en règle concernant le pass vaccinal. Nous n’avions pas été informés par la compagnie sur l’obligation de faire un test antigénique 48h avant le départ », ajoute-t-il.

La famille s’est alors rendue dans une clinique du centre d’Oran pour effectuer les tests antigéniques. Prix du test : 3 500 dinars algériens par personne. Mais ils n’ont pas pu rattraper leur vol.

Les quatre passagers sont inscrits sur la liste d’attente pour le vol demain matin. « C’est incroyable ! Une telle désorganisation. Il faut remonter l’information car demain matin il risque d’avoir de nombreux voyageurs qui n’auront pas été “eux aussi” informés à temps », explique le père de famille.

Selon une source au sein de la compagnie Air Algérie, la présentation d’un test négatif est toujours exigée pour les vols vers la France.

En effet, malgré l’annonce de la décision du gouvernement, les compagnies aériennes doivent attendre une notification officielle de la Direction générale de l’aviation civile française (DGAC). Cette dernière doit notifier la fin des tests pour les passagers mais aussi préciser quels sont les passagers concernés par cette mesure.

Par ailleurs, Air Algérie n’est pas la seule concernée. Les autres compagnies aériennes opérant entre la France et l’Algérie n’ont publié aucune mise à jour des conditions de voyage entre les deux pays.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus