1. Accueil
  2. Divers
  3. Un jeune algérien condamné pour plusieurs délits en France
Divers

Un jeune algérien condamné pour plusieurs délits en France

C’est un cas un peu particulier que le tribunal de Clermont-Ferrand a eu à traiter mercredi dernier. Un jeune d’origine algérienne, âgé de 18 ans, a été condamné à quatre mois de prison ferme pour plusieurs délits commis en l’espace de deux jours au début du mois d’octobre, rapporte ce dimanche 10 octobre le journal La Montagne.

Originaire de la wilaya d’Annaba, dans l’Est de l’Algérie, le jeune algérien dernier est arrivé clandestinement en France où il vit sans-papiers. Bien qu’il ait tenté de se faire passer pour un mineur né en 2005, un examen osseux a déterminé qu’il était bel et bien majeur, né en 2003, selon la même source.

Le prévenu, placé en détention, a défrayé la chronique les 4 et 5 octobre derniers en se rendant coupable de plusieurs délits dans le centre-ville de Clermont-Ferrand.

Interpellé alors qu’il bousculait violemment sa petite amie blessée à la tête, il a affirmé aux policiers qui l’ont arrêté qu’il « la tenait dans [ses] bras » et qu’il n’était pas en train de l’agresser. La jeune femme se serait blessée en heurtant une vitre d’un salon de thé.

Le jeune homme a paru peu lucide compte tenu des versions des faits qu’il donnait et des différentes identités qu’il déclinait aux policiers. Les enquêteurs ont pu établir qu’il était également derrière une tentative de vol à la roulotte dans le centre-ville et un vol d’un ordinateur portable.

Même avec l’existence d’une photo de lui, prise par la victime du vol à la roulotte, le prévenu a tenu à nier les faits qui lui sont reprochés. Il a en même temps demandé à la justice de le pardonner.

Le procureur de la République, sûr de la culpabilité de l’accusé et de son âge réel (18 ans), a demandé la peine de huit mois de prison. De son côté, son avocate a plaidé la relaxe dans les trois affaires, car, selon elle, « rien ne permet de l’impliquer dans la tentative de vol et le recel, ni d’affirmer qu’il ment sur son état-civil. »

En plus des quatre mois de prison ferme dont il a écopé, le jeune homme est également interdit de séjour dans le département du Puy-de-Dôme pour une durée de cinq ans.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus