1. Accueil
  2. Divers
  3. Une météorite découverte en Algérie entre au Guinness des records
Divers

Une météorite découverte en Algérie entre au Guinness des records

La météorite Erg Chech 002 (EC 002) découverte dans le Sahara algérien est officiellement entrée dans le Guinness des records, devenant la « plus vieille météorite achondrite » jamais découverte, avec un âge estimé à 4,565 milliards d’années. L’annonce a été faite officiellement par Guinness World Records.

EC 002 a été découverte l’année dernière par une équipe dirigée par des chercheurs du Centre National de la Recherche Scientifique français (CNRS) en mai 2020 dans l’Erg Chech dans la région d’Adrar, au sud-ouest de l’Algérie. Mais son existence a été révélée en mars dernier.

Selon les scientifiques, il s’agit d’une relique extrêmement rare de l’ancien monde cosmique. L’âge de la météorite permet même à EC 002 de se targuer d’être marginalement plus âgée que la planète Terre, qui s’est formée il y a environ 4,5 milliards d’années.

Articles en Relation

« Il est rare de trouver de telles roches anciennes sur Terre »

« Les scientifiques pensent que la météorite peut provenir de la croûte d’une protoplanète – un corps céleste né quelques millions d’années seulement après la fusion du système solaire lui-même. Il est espéré donc que l’étude de l’EC 002 pourra en révéler davantage sur les conditions qui existaient dans le jeune système solaire », indique Guinness World Records.

« Il est rare de trouver de telles roches anciennes sur Terre, car la tectonique des plaques a continuellement recyclé la croûte de la planète. Pour replacer la découverte dans son contexte, la plus ancienne roche formée sur Terre – des échantillons de substrat rocheux de la ceinture de roches vertes de Nuvvuagittuq sur la rive est de la baie d’Hudson au Canada – a environ 4,28 milliards d’années », souligne la même source.

Articles en Relation

« La recherche sur la météorite était une étude collaborative entre l’Université de Bretagne Occidentale, l’Université de Paris, l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble et l’Université de Lorraine (toutes en France) et l’Institut national de recherche polaire (Japon), dirigé par le professeur Jean-Alix Barrat à l’Université de Bretagne Occidentale (France) », précise Guinness World Records.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus