1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols Paris – Alger : un passager Air Algérie raconte son voyage
Voyages et Tourisme

Vols Paris – Alger : un passager Air Algérie raconte son voyage

Les voyages en avion ne sont plus ce qu’ils étaient avant la crise sanitaire. Le trafic aérien a, certes, repris, mais avec des difficultés. Une situation qui suscite moult interrogations et des doutes auprès des passagers.

Les membres de la communauté algérienne en France qui s’apprêtent à voyager vers l’Algérie se demandent constamment sur le déroulement des voyages : pass sanitaire, embarquement et débarquement, déroulement des contrôles douaniers et de la police des frontières (PAF)…

Pour leur part, les passagers ayant déjà voyagé livrent leur témoignage à propos de leurs vols ou traversées, tantôt pour dénoncer ou faire l’éloge des conditions de voyage, tantôt pour répondre aux préoccupations des futurs voyageurs vers l’Algérie.

Voyage en Algérie : le pass sanitaire est toujours de vigueur

Un passager de la compagnie aérienne nationale Air Algérie a partagé son expérience sur le vol AH 1001 effectué dimanche 7 août 2022 entre Paris et l’aéroport d’Alger. En répondant à la question fréquemment posée, il a affirmé que le pass sanitaire (vaccination ou test PCR) a été demandé à l’embarquement à l’aéroport de Roissy-CDG.

Il convient de rappeler que le pass sanitaire pour les voyageurs à destination de l’Algérie reste toujours en vigueur aussi bien que les passagers par voie aérienne que maritime. En revanche, pour les voyageurs à destination de la France, aucun document sanitaire du genre n’est demandé, et ce depuis le 1er août.

Au départ de l’aéroport parisien, « l’embarquement a été fait par groupe », témoigne-t-il. Les passagers placés à l’arrière de l’avion d’Air Algérie ont ainsi embarqué en premier « et ainsi de suite pour ne pas créer un encombrement dans l’avion ».

Aéroport d’Alger : comment se déroule le contrôle des voyageurs ?

À l’aéroport d’Alger, les passagers ont été soumis au contrôle de la PAF puis au « contrôle par scanner des bagages en cabine par la douane ». Selon le passager, ses 5 bagages lui ont été remis « après seulement 10 minutes d’attente ».

À la sortie, il précise que « les douaniers ne nous ont rien demandé à propos des sommes d’argent transportées et n’ont effectué aucune fouille ». Ici encore, il convient de rappeler que les agents de la douane algérienne peuvent à tout moment effectuer des fouilles aléatoires et vérifier les sommes transportées par les passagers.

En entrant en Algérie, l’importation de sommes en devise n’est pas limitée. Mais toute somme dépassant les 1000 euros doit être soumise à une déclaration douanière. Toute somme non déclarée et qui dépasse ce seuil fera systématiquement objet d’une saisie et le contrevent sera déféré devant la juridiction territorialement compétente.

Par ailleurs, le passager a mentionné que le pilote de ligne sur ce vol entre Paris et Alger était une femme. « Elle a reçu un tonnerre d’applaudissements à l’atterrissage par les voyageurs. Bravo pour elle ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus