1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols vers Algérie : pourquoi les prix des billets vont flamber
Voyages et Tourisme

Vols vers Algérie : pourquoi les prix des billets vont flamber

Pour voyager vers l’Algérie en ce mois de mars, il faut casser sa tirelire. Un exemple illustre cette situation : ce lundi après-midi, sur le site internet Air France, sur les huit dates encore disponibles entre Paris et Alger, quatre sont aux prix de 998 € l’aller simple, un vol est à 716 € et trois autres dates sont 679 €. Chez Air Algérie, il n’y a plus de places pour mars.

Les autorités algériennes devraient annoncer dans les prochains jours une hausse du nombre de vols internationaux. Selon nos informations, il ne s’agit pas d’une réouverture totale des frontières, mais d’une hausse du nombre de dessertes, qui devrait atteindre 35% du programme habituel d’Air Algérie.

Dans ce contexte, les prix des billets d’avion vers l’Algérie devraient continuer de flamber dans les prochaines semaines pour au moins trois raisons.

1- Vols vers l’Algérie : une offre toujours insuffisante

Les autorités algériennes se contentent donc, de façon incompréhensible, d’une réouverture partielle des frontières ce qui contribue à maintenir le tarif exorbitant des billets d’avion. 

Cette décision est d’autant plus incompréhensible que la situation sanitaire, aussi bien nationale qu’internationale, ne suscite plus d’inquiétude. Ainsi, en Europe, on supprime progressivement toutes les restrictions sanitaires aux voyageurs et le trafic aérien reprend peu à peu son cours normal. 

Factuellement, un nombre de vols restreint ne peut en aucun cas participer à un retour rapide des prix des billet qui prévalaient avant la crise sanitaire. Certes, de nouvelles lignes aériennes ont récemment été ouvertes, notamment vers la Mauritanie et le Sénégal. Néanmoins, c’est bel et bien les destinations prisées comme la France, l’Espagne ou la Turquie que les autorités doivent multiplier. 

Il devient également nécessaire d’envisager l’ouverture des aéroports, actuellement fermés au trafic aérien international, comme Béjaïa, Sétif, Tlemcen, Annaba et Biskra ce qui pourraient contribuer à stabiliser éventuellement le marché. 

2- Ramadan, Aïd, vacances en Algérie : la demande surpasse l’offre 

Si l’offre ne suit pas, il faut également prendre en compte la forte demande qui impacte sur le prix des billets. En effet, à l’approche du Ramadan et de l’Aïd, de nombreux Algériens de l’étranger, notamment de France, veulent rentrer au pays pour passer ces fêtes en famille. De plus, avec la fin des restrictions sanitaires en Europe, la situation est propice aux visites familiales. 

Résultat, si on prend l’exemple de la France, les prix des billets d’avion vers l’Algérie connaissent une flambée. Ainsi, en avril, tous les vols proposés commencent à 679 € en aller simple entre Paris et Alger. Ils explosent à l’approche de la fin du Ramadan et de la fête de l’Aïd, à partir de 998 € pour les voyages du 30 avril et du 1er mai. Des sommes exorbitantes qui risquent de ne pas changer si aucune mesure n’est prise.

3- Vols vers l’Algérie, l’effet de la guerre en Ukraine 

Un autre facteur, cette fois géopolitique, risque d’influer sur le prix des billets. Après les récents événements en Ukraine, l’économie mondiale a été complètement chamboulé. Cette situation a provoqué une flambée des prix du baril de pétrole pénalisant les compagnies aériennes. 

Avec un baril de Brent à plus de 118 dollars et des prédictions qui l’annoncent à 200 dollars dans les prochaines semaines, il est légitime de s’inquiéter. Les compagnies aériennes vont devoir dépenser plus pour le kérosène. Des dépenses qu’elles vont répercuter sur le consommateur. Dès lors, on doit s’attendre à ce que les prix augmentent à moyen et à long terme.

Selon Franceinfo, Ryanair a d’ores et déjà annoncé que cela allait ralentir sa reprise. Cette annonce faite par Rayanair reflète à coup sûr la situation de beaucoup de compagnies aériennes à travers le globe y compris celles qui desservent l’Algérie. Aussi, la meilleure solution, si rien ne change, serait de réserver assez tôt pour ne pas être impacté par la hausse des prix future.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus