1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols vers l’Algérie : des députés dénoncent la situation
Voyages et Tourisme

Vols vers l’Algérie : des députés dénoncent la situation

Après deux années difficiles, la diaspora algérienne va enfin pouvoir se rendre en Algérie. En effet, le gouvernement algérien a levé le voile sur le nouveau programme d’été des compagnies Air Algérie, Tassili Airlines et Algérie Ferries.

Le nouveau programme, en prévision de la saison estivale, renforce les lignes aériennes et maritimes déjà opérationnelles, notamment celles vers la France, ainsi que l’ajout de nouvelles destinations.

À cet effet, la compagnie nationale maritime Algérie Ferries a commencé, lundi 23 mai, la commercialisation de ses traversées. Toutefois, les prix des billets sont jugés exagérés par la diaspora.

Pour le trafic aérien, Air Algérie devrait entamer très prochainement la vente de ses billets d’avion, a révélé son porte-parole, Amine Andaloussi.

Reprise des vols : un député remercie le président Tebboune

Lors d’une conférence de presse, marquée par la présence de plusieurs députés de l’émigration, dont Tawfiq Khedim, Abdelouahab Yagoubi et Mohamed Hani, les préoccupations de la diaspora algérienne concernant les voyages étaient au menu.

Mohamed Hani a expliqué que « la diaspora algérienne a beaucoup souffert durant ces deux dernières années à cause de la Covid-19 », soulignant que cette dernière « a souffert du mal du pays ».

« La diaspora algérienne n’a pas pu se rendre en Algérie à cause des conditions difficiles en raison de la Covid-19, notamment la fermeture des frontières », a-t-il rappelé. Avant d’ajouter : « Les ressortissants algériens n’ont pas pu rejoindre le pays facilement vu le nombre de dessertes insuffisant. On connait très bien ces problèmes, car on les a vécus ».

Le député Hani a saisi l’occasion pour adresser ses remerciements au Président de la République pour sa décision concernant la réouverture partielle des frontières aériennes.

« Je remercie le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui a pris la décision de la réouverture partielle de l’espace aérien », a-t-il révélé.

« Notre aéroport est un cimetière » : Abdelouahab Yagoubi

Étant présent à la même conférence de presse, le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi a été interrogé sur les conditions difficiles dans lesquelles les ressortissants algériens voyagent.

« Merci pour cette très bonne question. C’est une question qui montre le calvaire de notre diaspora parmi toutes les diasporas, » a-t-il lancé. Le député de l’émigration a exprimé son mécontentement : « On est 2022, et on discute toujours des problèmes de l’achat des billets. »

« Cette personne va acheter le billet avec son propre argent, elle ne va bénéficier d’aucune aide. Toutes ces circonstances catastrophiques et désolantes pour finalement obtenir un billet avec un prix très élevé » a ajouté Yagoubi.

Le député de l’émigration a rappelé qu’« il n’y a aucun pays qui a fermé les frontières face à son peuple, sauf l’Algérie ». Il a souligné que « les aéroports du monde entier ont été ouverts, tandis que les nôtres sont restés fermés ». Abdelouahab Yagoubi a conclu : « Notre aéroport est un cimetière ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus