1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage : France – Algérie via la Tunisie : une bonne affaire ?
Voyages et Tourisme

Voyage : France – Algérie via la Tunisie : une bonne affaire ?

Cette réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie était très attendue depuis plusieurs mois. L’attente était forte des deux côtés. À compter du 15 juillet prochain, les citoyens des deux pays pourront de nouveau voyager par la route.

Il est clair que cette décision va permettre le retour en masse des touristes algériens en Tunisie, une destination qu’ils affectionnent tout particulièrement. Les véhicules immatriculés en Algérie feront leur retour en force dans les rues tunisiennes cet été.

Il faut s’attendre au grand rush dès les premiers jours de la réouverture des frontières, même si, en raison de la crise économique et de la baisse du pouvoir d’achat des Algériens, les flux de touristes algériens risquent d’être moins importants que les années qui ont précédé la crise sanitaire.

Les Algériens de France pourront passer par la Tunisie

La réouverture des frontières entre l’Algérie et la Tunisie ne concerne pas uniquement les citoyens résidents dans ces deux pays. Pour les Algériens de l’étranger, notamment ceux résidant en France, cette ouverture offre de nouvelles possibilités de voyage. Voyager entre la France et l’Algérie via la Tunisie devient désormais possible.

Au vu des prix exorbitants des billets d’avion et du nombre réduits des traversées vers l’Algérie depuis la France, de nombreux Algériens de France pourraient être intéressés par un passage par la Tunisie par voie maritime ou aérienne pour ensuite entrer par les frontières terrestres.

Avec Corsica Linea par exemple, le voyage en aller- retour entre Marseille et Tunis s’affiche à 1.227 € pour un voyageur avec un véhicule pour un départ en juillet/août. Un prix certes élevé. Mais si la tension persiste sur les billets vers l’Algérie, cette possibilité pourrait s’avérer intéressante dans la mesure où elle permet d’avoir une place.

Au-delà du prix de la traversée qui est cher, il faut prévoir des frais supplémentaires pour l’essence, la nourriture jusqu’à la destination finale en Algérie. Pour quelqu’un qui se rend à Alger via Tunis, le coût peut être autrement plus cher qu’une traversée directe vers l’Algérie ou celui d’un vol depuis la France.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus