1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Aéroport d’Alger : une addition fait le buzz sur Internet
Voyages et Tourisme

Aéroport d’Alger : une addition fait le buzz sur Internet

Avec la reprise du trafic aérien, l’aéroport d’Alger renoue avec l’affluence des passagers. Les services de commerce et de restauration reprennent également dans les différentes aérogares et les polémiques autour des tarifs pratiqués gonflent à nouveau.

Après plus de deux ans d’absence, les Algériens de l’étranger reviennent cet été pour passer leurs vacances au pays. Sauf que ce retour tant attendu est marqué par de nombreuses difficultés liées aux voyages, dont la disponibilité des places et les prix des billets d’avion.

Même après la réservation, le voyageur algérien n’est pas au bout de ses surprises. Les vols, notamment à partir de la France, connaissent parfois des perturbations allant jusqu’aux annulations. À l’arrivée, le voyageur découvre d’autres surprises qui viennent s’ajouter au lot.

À l’aéroport d’Alger, les prix des services, notamment de restauration, sont jugés excessivement chers, et ce, depuis toujours, même avant la crise sanitaire. Un passager, qui n’a pourtant voulu que prendre un petit encas, s’est acquitté d’une facture pour le moins salée.

Aéroport d’Alger : polémique à cause d’une addition

La photo du reçu de paiement dans un restaurant rapide de l’aéroport, largement partagée depuis mercredi 13 juillet sur les réseaux sociaux, fait le buzz et crée la polémique. Pour deux tranches de pizza (920 DA), 3 jus de fruits de 33 cl (780 DA) et une quiche (350 DA), le passager a dû payer un total de 2050 DA. L’image a été largement partagée et commentée par les internautes algériens.

Si certains estiment que ce prix est tout à fait normal, comparativement aux prix pratiqués dans d’autres aéroports internationaux dans le monde, d’autres trouvent que c’est exagéré pour un si petit menu qui ne coûtera pas plus de 400 DA en dehors de l’aéroport.

« Il aura fallu demander les prix avant de commander », commente un internaute, tandis qu’une autre estime que le passager « n’est tout simplement pas obligé de l’acheter ». D’autres internautes ont témoigné de leurs expériences similaires à l’aéroport d’Alger. « Moi, j’ai pris du café et des croissants avec mes enfants à 3000 DA », a commenté une autre internaute.

« Vous avez écrasé les émigrés ! », dénonce une internaute

Une internaute a profité de l’occasion pour dénoncer ce qu’endurent les émigrés lors de leurs voyages au pays. « Vous avez écrasé les émigrés », a-t-elle commenté avant de faire le tour des « humiliations qu’ils subissent aux consulats, lors des réservations … ». Pour elle, ce prix n’est que la cerise sur le gâteau.

En gros, les commentaires sont plutôt railleurs et ironiques, dénonçant tantôt les prix exagérément chers à l’aéroport d’Alger, tantôt les consommateurs qui achètent à ces prix. « Pourquoi as-tu mangé la TVA ? », ironise un autre internaute en faisant allusion au montant de la taxe affichée sur le ticket, qui est de 327,31 DA.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus