1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie suspendue 15 jours en Chine
Air Algérie

Air Algérie suspendue 15 jours en Chine

La sanction est tombée ce mardi 2 mars. La compagnie aérienne Air Algérie ne pourra pas opérer de vols entre Alger et les aéroports chinois pour une période de 15 jours à compter du lundi 8 mars, annonce la compagnie aérienne nationale dans un communiqué publié ce mardi.

Pourquoi Air Algérie a été sanctionnée en Chine ?

Air Algérie opère des vols charters avec la Chine pour transporter des travailleurs chinois qui exercent en Algérie. Ces vols se déroulent selon une procédure spéciale : les avions de la compagnie aérienne algérienne atterrissent à Chengdu, un « aéroport sanitaire ».

Au départ d’Alger, un test PCR négatif est exigé des passagers et des membres de l’équipage. Arrivés à l’aéroport sanitaire de Chengdu, les passagers sont soumis à un nouveau test. Seuls les passagers sains seront autorisés à poursuivre en embarquant vers un autre aéroport chinois.

Articles en Relation

Six passagers Air Algérie contaminés au Covid-19

Or, cette semaine, six cas de contamination au Covid-19 ont été découverts à l’aéroport de Chengdu parmi les passagers du vol charter Air Algérie : quatre ressortissants chinois et deux Algériens membres de l’équipe de la compagnie aérienne nationale.

Les six passagers avaient pourtant embarqué à l’aéroport d’Alger avec un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol, précise Air Algérie. Mais ils ont été « positifs au test PCR effectué à leur arrivée », en Chine.

C’est la première fois que la compagnie Air Algérie annonce avoir été sanctionnée en Chine. Mais elle n’est pas la seule dans ce cas. Plusieurs autres compagnies, dont Air France et Emirates, ont déjà fait l’objet de sanctions de la part des autorités chinoises pour des raisons sanitaires.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus