1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries : des billets et des cabines vendus au marché noir ?
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries : des billets et des cabines vendus au marché noir ?

Plus d’un mois et demi après la reprise des dessertes maritimes, la compagnie Algérie Ferries est plus que jamais pointée du doigt.

Après des débuts chaotiques, aussi bien au niveau des réservations que lors des traversées, on pouvait penser que les choses allaient s’améliorer, surtout après les engagements d’Algérie Ferries et du ministre des Transports. Mais c’est loin d’être le cas. Bien au contraire.

A en croire le député de l’émigration Tawfiq Khedim, la situation s’est même aggravée. Dans une lettre adressée ce jeudi 16 décembre au ministre des Transports, l’élu rappelle d’abord les débuts chaotiques des traversées maritimes entre l’Algérie, la France et l’Espagne.

Articles en Relation

Algérie Ferries : un député accuse et écrit au ministre

Il rappelle les chaînes interminables devant les agences Algérie Ferries en France, la panne dans le système de réservation, d’enregistrement des passagers, l’attente interminables et les tensions au port de Marseille avant d’accéder au navire…

Ensuite, le député détaille les plaintes reçues de la part des clients et fait état de pratiques scandaleuses aussi bien lors des réservations qu’à bord des navires d’Algérie Ferries.

Tawfiq Kheddim cite notamment, en se basant sur des plaintes formulées par des voyageurs : la commercialisation des cabines au noir à bord des navires ; des passagers qui se plaignent de traitements inacceptables de la part du personnel navigant ; des passagers qui se plaignent de mauvais traitements de la part du personnel d’Algérie Ferries au port de Marseille… Le député demande au ministre d’ouvrir une enquête urgente sur ces accusations.

Port de Marseille : des passagers Algérie Ferries humiliés

Tawfiq Kheddim rapporte également un fait encore plus grave : des billets Marseille – Alger vendus au marché noir entre 300 et 400 € « alors que les agences d’Algérie Ferries et des agences de voyages privées n’ont pas de quotas de billets à commercialiser ».

Le député de l’émigration relate par ailleurs les conditions de débarquement des passagers du Badji Mokhtar III, le 30 novembre à Marseille. « Les passagers à pied sont sortis avec les voitures. Ces passagers, dont des enfants, des personnes âgées et des femmes, ont été contraints d’emprunter des escaliers similaires à des escaliers de secours, en portant leurs affaires, par des températures proches de zéro », détaille-t-il.

Dans ce contexte, Tawfiq Kheddim demande au ministre des Transports d’intervenir pour mettre fin à cette situation qui porte atteinte à l’image de l’Algérie à l’étranger.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus