1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Algériens en France : combien sont-ils et dans quelles régions ?
Visas et Immigration

Algériens en France : combien sont-ils et dans quelles régions ?

Les deux années de pandémie qui ont gelé l’immigration algérienne ou encore la réduction drastique de l’octroi de visas aux Algériens par la France, ont redessiné les traits de l’immigration sur le territoire français.

On observe une reprise légère depuis 2022 mais a-t-on rattrapé les ralentissements migratoires des dernières années ?

Algériens de France : dans le top 3 des étrangers

Le service statistique ministériel Immigration – Intégration du ministère de l’Intérieur vient de publier un rapport recensant les chiffres de l’immigration en 2021.

Drapeau de l'Algérie à Sartrouville

Drapeau de l’Algérie dans un terrain de football pour une coupe d’afrique des jeunes à Sartrouville / Par Mouad / AdobeStock

Ce nouveau rapport fait une projection du statut de l’immigration en France. On y apprend que l’immigration algérienne était l’une des trois plus importantes en France en 2021, aux côtés de la marocaine et la portugaise.

Toutefois, la délivrance de titres de séjour est en légère baisse pour la population algérienne. Entre 2020 et 2021 on observe une baisse de 2,1% des titres de séjour temporaires valides. En 2021, le ministère de l’Intérieur estime que 610 992 documents de séjour octroyés aux Algériens étaient valides contre 624 410 en 2020. Les visas pour les Algériens ont diminué de 14,6 % entre ces deux années.

On peut penser que ces baisses dépendent de plusieurs critères. La diminution volontaire décidée par les autorités françaises des visas délivrés aux Algériens. La baisse était de 50 % à l’automne 2021 et vient à peine d’être rétablie. Cette mesure, symbole de représailles contre l’Algérie qui a refusé de délivrer des laisser-passer aux Algériens sans-papiers durant la pandémie, a clairement faussé les chiffres.

Celle des titres de séjour est certainement due aux difficultés de renouvellement de titres de séjour durant la pandémie en raison de la fermeture des services de préfecture en France. Car pour l’octroi de premiers titres de séjour on observe à l’inverse une hausse pour les Algériens. L’augmentation est de 7,8 % entre 2020 et 2021.

| Lire aussi : Nouvel acte d’islamophobie contre une mosquée en France

Quel type d’immigration ?

Lorsque l’on évoque l’immigration algérienne, on parle de personnes qui ont obtenu des titres de séjour pour résider en France mais aussi de naturalisation française.

L’immigration algérienne semble avoir été majoritairement familiale, économique et étudiante. Mais ce qu’il faut noter c’est que l’ensemble des titres de séjour délivrés pour la première fois aux étrangers, y compris les Algériens, étaient liés à des motifs familiaux durant la pandémie.

L’Algérie arrive d’ailleurs en tête des regroupements familiaux, notamment en 2021, où l’on observe une hausse de 2,6 % par rapport à l’année précédente. Cela laisse penser que durant la pandémie l’argument familial a été prioritaire pour permettre aux Algériens de rejoindre la France.

L'ambassade d'Algérie à Paris

Ambassade d’Algérie à Paris (2021) / Par Yann Vernerie / AdobeStock

Concernant l’installation longue durée, le rapport en question précise que 108 909 contrats d’intégration républicaine ont été signés en 2021 (CIR) et parmi eux 7,5 % ont été acceptés par des Algériens. Cela souligne la volonté des Algériens de s’installer durablement. Ce contrat républicain est un engagement des étrangers de se soumettre à l’ensemble des lois républicaines françaises mais aussi de se soumettre si nécessaire à certaines formations linguistiques ou encore de suivre une formation civique obligatoire.

Côté naturalisation on apprend enfin qu’elles restent nombreuses. 9364 personnes d’origine algérienne ont pu obtenir la nationalité française en 2021. Cela représente 12,8 % des naturalisations, soit la deuxième communauté étrangère parmi les immigrés ayant la nationalité française.

Les Algériens attirés seulement par une poignée de régions en France

Il semblerait que les Algériens maintiennent leur volonté de s’établir en France mais pas n’importe où. On note que les Algériens se tournent seulement vers une poignée de régions françaises pour opérer une installation. Il s’agit même d’un fait général de l’immigration en France. “Les immigrés représentent 10,3 % de la population française. Il existe cependant des disparités géographiques importantes”, précise le rapport.

C’est le cas de la communauté algérienne qui arrive parfois en tête dans certaines régions alors que sa présence est quasi-nulle dans d’autres.

D’après le rapport du ministère de l’Intérieur français, on observe une forte présence algérienne en 2019 dans les régions suivantes : Île-de-France, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Hauts-de-France et Normandie. Dans ces régions françaises l’immigration algérienne est même la plus importante.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus