1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Ce qu’une hôtesse de l’air regarde en premier chez les passagers
Voyages et Tourisme

Ce qu’une hôtesse de l’air regarde en premier chez les passagers

À l’embarquement à bord d’un avion de ligne, en plus du large sourire et de l’accueil chaleureux que réservent les membres de l’équipage aux passagers, ils ont également tendance à analyser le profil de chaque passager. Et ce n’est aucunement fortuit.

Lors d’un vol commercial, les hôtesses de l’air et les stewards ont pour principale mission d’assurer la sécurité et le confort de chaque passager. Au premier contact déjà, ces membres de l’équipage essayent d’analyser un certain nombre de facteurs importants qui pourraient les aider à cerner chaque passager.

Pourquoi les hôtesses cherchent-elles à avoir une première impression sur chaque passager ?

Selon des hôtesses de l’air citées par le site Travel Leisure, cette première impression aide à identifier les passagers qui pourraient être en mesure d’aider en cas d’urgence, ainsi que les passagers qui pourraient avoir besoin d’une aide supplémentaire dans une situation d’urgence.

En outre, ils cherchent également à identifier les passagers nerveux pouvant avoir besoin de mots d’encouragement. En gros, ce qui vient à l’esprit des membres de l’équipage, en premier lieu, c’est de savoir comment assurer la sécurité de chaque passager à partir du moment où il monte dans l’avion jusqu’à ce qu’il débarque.

Les professionnels du métier ayant accepté de livrer quelques secrets à ce propos ont énuméré les points qu’ils surveillent en premier chez les passagers. L’une des intervenantes a déclaré qu’elle gardait un œil sur les nouveaux passagers.

Identifier les personnes pouvant aider lors d’un éventuel incident

Rien qu’en scrutant la manière dont un passager monte dans l’avion, les équipages peuvent détecter s’il s’agit de clients expérimentés ou nouveaux. En effet, si un passager tient la rampe de l’escalier ou jette un œil sur le tunnel, il n’est sans doute pas un assidu.

Une autre hôtesse de l’air a affirmé qu’à chaque embarquement, elle identifie les personnes pouvant aider en cas d’urgence et les personnes qui peuvent avoir besoin d’aide. « Je surveille les handicaps pouvant disqualifier quelqu’un de s’asseoir dans la rangée de sortie », a-t-elle déclaré.

En effet, les passagers qualifiés à être placés dans cette zone doivent être capables de soulever ou d’ouvrir une porte lourde. De même, s’ils ne comprennent pas l’anglais, ils ne peuvent pas comprendre les consignes de sécurité en cas d’urgence.

« Si je vois quelqu’un qui est musclé, puissant, fort et en bonne forme physique, je mémorise son visage et note mentalement où il est assis », a expliqué une autre intervenante. Ainsi, si un passager se montre agressif, elle saura à qui demander de l’aide. Cette aide peut impliquer de maîtriser le passager agressif.

Les passagers ivres « sont les plus susceptibles de créer des problèmes »

Les passagers en état d’ébriété sont également identifiés à l’embarquement. « Car le plus souvent, c’est le type de personnes qui sont les plus susceptibles de créer des problèmes à bord », a affirmé une autre hôtesse.

En outre, les hôtesses et stewards repèrent aussi parmi les passagers des membres actuels ou anciens de l’équipage d’une autre compagnie aérienne. Étant déjà formés en la matière, ces personnes peuvent toujours prêter main forte en cas d’incidents.

« Ils sont une ressource inestimable pour moi, et j’aime savoir qui ils sont à bord et où ils sont assis », a expliqué une hôtesse de l’air citée par la même source.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus