1. Accueil
  2. Divers
  3. En France depuis 10 ans, une Algérienne menacée d’expulsion
Divers

En France depuis 10 ans, une Algérienne menacée d’expulsion

Quand on décide de quitter son pays et ses proches pour s’installer ailleurs, on s’imagine souvent qu’on va pouvoir améliorer sa situation matérielle et s’épanouir dans la vie.

Or, il arrive parfois qu’on vive un tout autre scénario que celui qu’on avait prévu ou rêvé. Les rêves virent parfois au cauchemar. La vie réserve des surprises dont on se serait passés.

C’est ce que pourrait dire Nacera Bouzid une Algérienne âgée de 43 ans. Arrivée en France il y a dix ans, Nacera n’a pas eu le parcours qu’elle aurait souhaité, comme elle le raconte dans son témoignage au journal La Dépêche, ce mardi 15 mars.

Violences conjugales

Elle a quitté sa petite ville natale située dans la région de Mostaganem et a atterri à Toulouse où réside une bonne partie de sa famille. Tout se passe plutôt bien dans un premier temps. Nacera trouve un emploi comme aide cuisinière dans un restaurant et décrochera son titre de séjour en 2017.

Elle arrive même à trouver l’amour. Elle se marie en 2019. Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est le début du cauchemar pour elle. Des soucis de santé contraignent Nacera à rester inactive pendant six mois. En difficulté financière, son mari commence à montrer son autre facette.

« Il avait énormément de dettes et il voulait que je l’aide financièrement. », confie-t-elle. Coups, griffures au niveau des épaules, ecchymose de la pommette gauche, tuméfaction du genou droit, les certificats médicaux témoignent de la violence subie par la quadragénaire.

Elle dépose plainte en 2020 puis en 2021 avec un témoignage d’un voisin à l’appui. Elle finira par se séparer de son mari carrément de force.

Obligation de quitter le territoire français

« C’est la police qui l’a fait sortir de chez moi, trois jours après une nouvelle violence. Aujourd’hui, il vit chez sa mère », indique Nacera qui souhaite le voir condamné, car il lui a pourri la vie.

À ses problèmes conjugaux, Nacera doit faire face à une décision d’obligation de quitter le territoire français qu’elle a reçu en mars 2021. Pourtant, elle est titulaire d’un CDI et son titre de séjour était valable jusqu’à septembre 2021.

La préfecture lui a notifié une deuxième OQTF durant ce mois de mars. Très atteinte, elle veut de l’aide pour éviter d’être expulsée. « J’aimerais que la préfecture regarde mon dossier, et que les associations puissent aussi se pencher sur mon cas », appelle Nacera.

Son avocat estime que le refus de lui accorder un titre de séjour était « injustifié ». Une décision qui porte « une atteinte disproportionnée à sa vie privée et familiale. », selon lui.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus