1. Accueil
  2. Lieux, Plats et Traditions
  3. Le match : coca-cola ou selecto algérien ?
Lieux, Plats et Traditions

Le match : coca-cola ou selecto algérien ?

Les deux boissons préférées des Algériens peuvent-elles être jugées de la même manière ? Sûrement, parce que ces deux sodas ont des parcours similaires.

Leur goût est très différent mais leur avancée et l’addiction qu’ils ont créée auprès de leurs consommateurs, se font écho.

Leur naissance

Les deux boissons sont quasiment nées à la même période. Le coca-cola est né vingt ans avant notre selecto national.

Articles en Relation

En 1885, le pharmacien américain John Pemberton crée une boisson alcoolisée à base de coca, de noix de kola et de damiana, qu’il nomme le French Wine Cola. C’est cette boisson qui va être détournée pour devenir le coca-cola que l’on consomme encore aujourd’hui.

La prohibition de l’alcool mise en place dans l’État d’Atlanta où vivait John Pemberton, le pousse à revisiter sa recette et en faire ce soda au goût très sucré. En 1887, la marque coca-cola est officiellement déposée et l’empire coca-cola commence à se construire.

Articles en Relation

Le selecto a été créé par Youcef Boualem, distillateur d’arômes algérois, originaire de Belcourt, en 1907. Le selecto n’est pas la première boisson par Youcef Boualem, qui commencera avec une limonade, l’ancêtre de la Hamoud baïda. Le selecto sera la seconde boisson imaginée par le créateur de l’entreprise Hamoud Boualem.

Le selecto était à l’origine une boisson à base d’extrait de pomme et au goût de caramel baptisée “Victoria” avant de prendre le nom de selecto. En 2020, Hamoud Boualem se rapproche officiellement du coca-cola en lançant sa gamme de Hamoud Cola, qui tend à ressembler au coca-cola.

Les deux boissons ont toutes deux été créées de manière artisanale. Pourtant ces recettes originellement très simples sont devenues des icônes dans leurs pays de création.

Les deux recettes : un secret bien gardé

Le coca-cola et le selecto partagent une autre particularité : il est impossible de définir de quoi ces boissons sont composées. Leurs recettes sont les secrets les mieux gardés de l’histoire.

Le coca-cola a bien changé depuis sa création, fini la coca, qui créait une forte addiction et il a été décliné de mille manières : coca cerise, coca vanille, coca zéro, etc. Le mystère autour de sa composition a d’ailleurs participé à son succès.

De même pour le selecto, si vous le goûtez à l’aveugle, vous aurez du mal à définir le goût dominant. La pomme et le caramel restent présents mais la recette a clairement évolué avec le temps au point de faire douter nos papilles à chaque verre absorbé.

Un amour mondial

Si le coca-cola est clairement la boisson la plus prisée dans le monde – impossible de le contester –  le selecto malgré son exposition limitée est parvenu à s’exporter à l’étranger notamment grâce à la diaspora algérienne.

Le selecto a été introduit dans la culture populaire en Algérie mais aussi en Europe grâce à des artistes algériens comme le groupe de rap 113 avec sa fameuse chanson “tonton du bled”  ou encore l’artiste El Moustach et ses sérigraphies, qui d’ailleurs ont été utilisées par la marque Hamoud Boualem pour sa communication.

Bien sûr le selecto reste l’apanage des commerces maghrébins et des pays où la diaspora algérienne est importante mais il est la boisson algérienne la plus vendue dans le monde.

Difficile de faire un choix sur des boissons qui ont une symbolique très forte. Les deux marques ont leur empreinte et ont su conquérir de nombreux consommateurs. Toutefois le coca-cola gagne clairement pour son impact mondial et son goût prisé par tous les pays du monde entier.

Le goût du selecto ne fait pas l’unanimité, il est même difficile à apprécier lorsque l’on n’est pas algérien et que l’on a pas découvert cette boisson dès son plus jeune âge.

Le coca-cola est une boisson mondialement connue et sans doute la plus vendue sur terre, il est donc impossible de rivaliser avec elle.

Toutefois la force du marketing du coca-cola est ce qui a fait de cet élixir un produit adulé, son goût est tellement familier pour tout le monde qu’on ne peut le comparer à une autre marque. Qui sait, si Hamoud Boualem avait disposé du même potentiel de communication, il aurait pu devenir le coca-cola d’aujourd’hui.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus