1. Accueil
  2. Divers
  3. Le pass sanitaire bientôt obligatoire en Algérie ?
Divers

Le pass sanitaire bientôt obligatoire en Algérie ?

La situation sanitaire s’est nettement détériorée ces derniers jours en Algérie. Les chiffres annoncés par le ministère de la Santé montrent clairement que l’Algérie est actuellement confrontée à une troisième vague de covid-19.

Ce jeudi 15 juillet, pour la première fois depuis de nombreux mois, les nouvelles contaminations ont dépassé les 1 100 cas en 24 h. Selon le bilan du ministère de la Santé, 1109 nouveaux cas positifs ont été recensés à travers tout le pays.

Un chiffre à relativiser : le nombre réel de contaminations est nettement plus important, de l’aveu même des membres du comité scientifique.

Algérie : les hôpitaux saturés, la vaccination au ralenti

Dans les hôpitaux, les services qui accueillent des patients atteints de coronavirus sont débordés. Les familles rencontrent même des difficultés à faire entrer leur proche dans les hôpitaux. Aucune région du pays n’est épargnée par la recrudescence des contaminations.

Dans ce contexte, les autorités misent sur la vaccination à outrance pour contenir la vague de contamination. Mais les obstacles sont nombreux.

Lancée en janvier dernier, la campagne de vaccination en Algérie est loin d’atteindre les objectifs fixés par les autorités. En plus de la réticence des Algériens à se faire vacciner, les livraisons de vaccins ont connu d’importants retards.

Cependant, un petit engouement en faveur de la vaccination commence à se faire ressentir. Les Algériens commencent à prendre conscience de la nécessité de se faire vacciner, surtout après la récente explosion des contaminations.

Un pass sanitaire pour accéder aux lieux publics

De leur côté, les autorités ont enfin engagé la bataille de la sensibilisation. Des campagnes ont été lancées pour inciter les citoyens à se diriger vers les centres de vaccination.

Désormais, les autorités veulent aller encore plus loin que la simple sensibilisation.

Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique, a évoqué, ce jeudi 15 juillet, la possibilité d’adoption du pass sanitaire.

« On arrivera à une période où l’entrée dans les lieux publics sera interdite aux personnes non-vaccinées », a-t-il affirmé dans des déclarations rapportées par plusieurs médias.

Dr Fourar n’a pas avancé de date. Mais la réflexion sur le pass vaccinal semble avoir atteint un stade avancé pour qu’un responsable l’évoque publiquement.

Le certificat de vaccination remis aux personnes vaccinées pourrait bien être précieux dans les mois à venir. Il permettrait à ses détenteurs d’accéder aux lieux publics. Les personnes non-vaccinées pourraient bien être interdites d’y accéder.

On se dirige désormais vers la méthode dure pour pousser le maximum de citoyens à se faire vacciner. La disponibilité des vaccins n’étant plus un problème, les Algériens sont appelés à faire le geste nécessaire pour briser la chaîne de contamination du virus.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus