1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Omicron et voyages : l’Europe se barricade, que doit faire l’Algérie ?
Voyages et Tourisme

Omicron et voyages : l’Europe se barricade, que doit faire l’Algérie ?

Le variant Omicron suscite une inquiétude mondiale. Au Royaume-Uni, les cas de contaminations enregistrent des records jamais atteints depuis le début de l’épidémie. Hier, plus de 88.000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h. Omicron est pointé du doigt.

L’Europe se barricade face à ce variant extrêmement contagieux. La France a décidé d’instaurer un test obligatoire réalisé moins de 48h avant le voyage pour tous les passagers en provenance d’un pays tiers, qu’il soit vacciné ou non. Paris a décidé de durcir les conditions de voyage avec le Royaume-Uni.

Premier cas du variant Omicron en Algérie

En Europe et aux Etats-Unis, les responsables sanitaires estiment toutefois que le variant Omicron sera dominant dans les prochaines semaines.

En Algérie, un premier cas du variant Omicron a été détecté cette semaine sur un passager à l’aéroport d’Alger Houari Boumediene. L’homme, de nationalité somalienne, a été testé positif à son arrivée.

L’Algérie a instauré depuis fin juillet le dépistage obligatoire à l’arrivée pour tous les passagers, qu’ils soient vaccinés ou pas. Et c’est grâce à ce dispositif que ce passager malade a été détecté.

Omicron : l’Algérie doit-elle fermer ses frontières ?

Que faut-il faire maintenant ? Fermer les frontières, comme l’ont fait de rares pays, dont le Maroc ? Instaurer la vaccination obligatoire pour voyageurs par avion (actuellement obligatoire uniquement pour les traversées maritimes) ?

Le comité scientifique en charge de la lutte contre le covid-19 en Algérie penche pour la seconde solution, avec un durcissement des contrôles pour les passagers notamment ceux arrivant des zones où le nouveau variant circule fortement.

« L’Omicron est un virus importé. C’est le contrôle aux frontières qui doit être rigoureux en lui-même (…) C’est comme cela qu’on a détecté le seul cas Omicron à nos frontières », rappelle le Dr Mohamed Bekkat Berkani, dans des déclarations, ce jeudi 16 décembre, au site d’informations TSA – Tout sur l’Algérie.

Faut-il réduire les vols internationaux de la compagnie Air Algérie ? L’expert n’est pas favorable à cette solution. « La fréquence des vols est réduite à sa plus simple expression, on peut aisément contrôler tout le monde. (Concernant l’Omicron) il faut surtout garder un œil sur les voyageurs qui arrivent du Moyen-Orient et d’Afrique », préconise-t-il.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus