1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Ouverture des frontières : la situation sanitaire dans le voisinage de l’Algérie
Air Algérie

Ouverture des frontières : la situation sanitaire dans le voisinage de l’Algérie

Une deuxième vague de coronavirus frappe les nombreux pays du voisinage de l’Algérie, alors que le gouvernement algérien refuse d’ouvrir les frontières pour protéger ses citoyens des cas de Covid-19 importés.

Après une baisse de plusieurs semaines, les cas de coronavirus sont repartis en hausse en Algérie. Ce vendredi, le ministère de la Santé a annoncé 221 nouveaux cas positif et 5 décès durant les dernières 24 heures.

L’Algérie garde ses frontières fermées. Les autorités ne comptent pas les ouvrir avant de constater une stabilité de la situation sanitaire à la fois en Algérie et dans les pays du voisinage, que ce soit les pays du Maghreb ou les pays européens avec lesquels l’Algérie a le plus de vols.

Quelle est la situation dans ces pays ? Tour d’horizon.

Tunisie

Les chiffres du coronavirus en Tunisie ont commencé à être alarmants au début du mois de septembre. Depuis, ils n’ont pas cessé d’augmenter. Actuellement, le pays enregistre plus de 1000 cas par jour en moyenne.

La Tunisie a émis de nouvelles listes des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer sur son territoire. Dans ces listes, elle impose des conditions d’entrée pour les ressortissants de pays largement touchés par la Covid-19.

Le pays a aussi instauré un couvre-feu dans plusieurs villes pour tenter de ralentir la propagation du virus. Les habitants du grand Tunis, de Sousse et de Monastir doivent observer un couvre-feu nocturne.

Les pays européens, de leur côté, ont constaté la hausse des cas en Tunisie, et ont pris leurs précautions. Le consulat de France à Tunis a suspendu les demandes de visas court séjour. L’Allemagne a classé la Tunisie comme zone à risque, et impose aux voyageurs provenant de Tunisie une quarantaine jusqu’à ce qu’ils prouvent qu’ils sont négatifs au coronavirus.

Maroc

Le Maroc a prolongé son état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 novembre. Le pays a enregistré, le 15 octobre, 3 317 nouveaux cas infectés au coronavirus et 46 décès en 24 heures.

La situation sanitaire au Maroc est loin d’être stable, mais plusieurs compagnies aériennes sont de retour au royaume. Le pays reçoit même des touristes étrangers dans la ville de Casablanca.

Le Maroc a d’ailleurs assoupli les mesures d’entrée, en exigeant un test PCR de moins de 72 heures au lieu de 48 heures auparavant. Il a supprimé l’obligation d’un test sérologique, auparavant requis pour embarquer vers le Maroc.

La prière du vendredi a été autorisée dans le pays depuis ce 16 octobre. Environ 10 000 mosquées devaient ouvrir, selon le média marocain « Les Eco ».

France

Un nouveau record a été enregistré jeudi 15 octobre : 30 621 nouveaux cas en 24 heures. Face à cette situation, le gouvernement a annoncé des mesures radicales dans les villes les plus touchées par le coronavirus.

Un couvre-feu de 21h à 6h du matin a été mis en place dans les villes de Grenoble, Lille, Lyon, Saint-Etienne, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen et Toulouse. Et ce pour une durée d’un mois, mais le gouvernement compte le prolonger.

12 000 policiers et gendarmes vont veiller au respect de ce couvre-feu en France, alors que les bars, les cinémas et les restaurants devront fermer leurs portes dans ces villes dès 21h.

Le président français Emmanuel Marcon estime qu’ils « en auront jusqu’à l’été 2021 au moins avec ce virus ».

Espagne

L’Espagne fait partie des 10 pays qui ont le plus de cas. Le nombre total de contaminations dans le pays est de 921 374, soit presque un million. Un reconfinement partiel de la ville de Madrid a été décidé par le gouvernement début octobre.

Pour freiner la progression du virus en Catalogne (une région d’Espagne), les bars et les restaurants vont fermer pendant 15 jours.

Italie

8 804 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été enregistrés en Italie ces dernières 24 heures, ainsi que 83 décès.

Après avoir bien résisté pendant quelques semaines, le pays est en train de faire face à une deuxième vague, et prend des mesures drastiques pour s’en débarrasser.

Les fêtes privées et même les sports de contacts sont interdits. Les Italiens n’ont plus le droit d’inviter plus de 6 personnes au même temps dans leur domicile.

Ces mesures sont jugées strictes par certains, et nécessaires par d’autres. L’Italie est le pays qui a été le plus touché par la première vague en Europe.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus