1. Accueil
  2. Divers
  3. Que s’est-il passé à la permanence du Consulat du Maroc à Nice ?
Divers

Que s’est-il passé à la permanence du Consulat du Maroc à Nice ?

Samedi 28 mai, le Consulat du Maroc à Marseille a organisé sa permanence annuelle à Nice, dans le sud de la France. Sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévu.

Afin de faciliter les procédures de délivrance des documents consulaires, notamment ceux nécessaires pour pouvoir rentrer au Maroc (passeport et carte nationale), le Consulat marocain de Marseille ouvre chaque année une antenne temporaire à Nice.

Selon ce qu’a rapporté le journal local “Nice Matin”, des centaines de Marocains de France faisaient la queue devant le centre, ce samedi 28 mai. Très vite, une grosse cohue s’est formée sur les lieux.

Consulat du Maroc : plus de 1000 personnes à Nice

En effet, pas moins de 600 convocations ont été adressées aux Franco-Marocains et aux Marocains du département des Alpes-Maritimes. Ces citoyens devaient récupérer leurs documents consulaires, dont des passeports et des cartes nationales, nécessaires pour rentrer au pays cet été. Selon le même journal, 1000 personnes se sont déplacées à l’antenne.

Devant cette forte affluence, l’accueil a été saturé. Selon le témoignage d’une Marocaine présente sur les lieux, « c’est très mal organisé. Tout le monde se bouscule. Ils ne laissent même pas entrer les gens ».

« On est au bord de l’implosion. Il y a des femmes, des enfants, des personnes âgées… Ça se bouscule, il fait chaud », a témoigné un autre citoyen. Par la suite, « tout est rentré dans l’ordre », indique-t-on encore.

Les Marocains de Nice réclament une antenne permanente

Cependant, les incidents survenus durant la matinée d’hier samedi ont ravivé les revendications de la communauté marocaine établie dans cette région, à savoir l’ouverture d’un consulat à Nice. Le nombre de Marocains résidant dans le département des Alpes-Maritimes s’avère être très important.

Ils seraient entre 6.000 et 10.000 Marocains dans la région. Pour leurs démarches consulaires, ils doivent se déplacer vers le Consulat de Marseille. D’ailleurs, l’initiative de ce dernier, en se déplaçant chaque année à Nice, ne suffit pas.

Un Marocain installé dans cette région a souligné à “Nice Matin” qu’il « faudrait au moins une permanence tous les mois ou tous les 15 jours à Nice ». Ce citoyen qui milite depuis des années à ce propos a indiqué que son fils attendait « un acte de naissance depuis plus de six mois », un document délivré en France en seulement deux jours.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus