1. Accueil
  2. Divers
  3. Ramadan : grand iftar à Londres et New York, silence en France
Divers

Ramadan : grand iftar à Londres et New York, silence en France

Deuxième religion du monde après le christianisme, l’islam fédère 24 % de la population mondiale selon les chiffres de 2015. Des pays non musulmans ont pris soin de mettre le Ramadan à l’honneur cette année.

Au Royaume Uni, c’est en grande pompe que s’est déroulé l’Open Iftar 2022 sur les marches du Royal Albert Hall tout juste rénové. L’événement, grandiose, a réuni pas moins de 500 fidèles qui ont rompu le jeûne dans la célèbre salle de concert de Londres ce mercredi 13 avril.

Il s’agit du plus grand iftar que le pays ait organisé, dans une volonté de valoriser l’islam en montrant son image positive. Selon le site anglais thenationalnews.com, l’évènement gratuit a été lancé à l’initiative de Ramadan Tent Project, une fondation créée par des étudiants de l’Université SOAS de Londres.

Un Open Iftar au Royaume-Uni et aux USA

Au-delà des musulmans, toutes les communautés de Grande Bretagne étaient les bienvenues, dans un esprit de partage et d’échange. Les organisateurs se sont félicités de la réussite majeure de cet iftar à grande échelle, qui survient dans un contexte post pandémie, alors que l’on sort de 2 ans de rencontres virtuelles et de gestes barrières.

Londres-Royal Albert Hall-Pixabay

L’Open Iftar va récidiver notamment au stade de football des Queens Park Rangers à l’ouest de Londres, avant la fin du mois de ramadan.

Aux États Unis, la population musulmane a été également mise en lumière lors du premier jour de ramadan. Le 2 avril dernier, des centaines de fidèles se sont réunis à New York pour célébrer le début de ce mois béni et rompre le jeûne ensemble.

Dans la soirée, 1500 repas ont été distribués entre la 44e  rue et Broadway. S’en est suivie la prière collective de Tarawih, en plein Times Square. Des centaines de musulmans se sont prosternés dans ce quartier emblématique qui fait partie des plus animés du monde, brassant plus de 300 000 personnes chaque jour… Du jamais vu.

Tarawih – Times Square – capture Youtube

En France, on célèbre le Ramadan en silence

À l’heure où la religion musulmane est bien accueillie chez les anglo-saxons notamment, en France cependant, il n’y a rien au programme. Dans l’hexagone, point de rassemblement ni d’invitation pour la communauté musulmane. Les prières collectives en dehors des mosquées sont interdites, et les associations musulmanes préfèrent rester discrètes.

Même si le nombre de musulmans dépasse les 4 millions, rien n’a été organisé pour le coup d’envoi du Ramadan, si ce n’est un « iftar des ambassadeurs » à la grande mosquée de Paris.

Ce jeudi 14 avril, le recteur Chems-Eddine Hafiz a reçu le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin pour un iftar très officiel en présence des ambassadeurs des pays musulmans, ainsi que le Conseil national des Imams et les responsables d’autres cultes en France. Un dîner avec l’Islam et la diplomatie pour toile de fond, entre dirigeants et politiciens.

Le journal Le Monde rapporte que les ambassadrices à Paris des États-Unis et des Émirats arabes unis ont également organisé cette semaine un dîner de rupture du jeûne, afin de promouvoir la position de leur pays en France.

Cette année, le Ramadan n’aura donc pas dépassé l’enceinte des ambassades ou des mosquées françaises. Le Monde rappelle que l’année dernière, Jean Castex, actuel Premier ministre français, avait adressé un « message de fraternité et souhaité un bon ramadan » à « nos compatriotes musulmans » au début du Ramadan. Mais cette fois, le silence est de mise, alors que les élections présidentielles battent leur plein.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus