1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Réouverture des frontières marocaines : le gouvernement prudent
Voyages et Tourisme

Réouverture des frontières marocaines : le gouvernement prudent

La réouverture des frontières, fermées depuis le 29 novembre dernier jusqu’au 31 janvier prochain, est à l’ordre du jour au Maroc. Les déclarations se multiplient mais aucune date n’a encore été avancée concernant une éventuelle reprise des dessertes aériennes et maritimes régulières. A moins d’une semaine de l’échéance du 31 janvier, le gouvernement marocain continue de faire durer le suspense.

Hier lundi 24 janvier, c’est le ministre des Affaires étrangères marocains, Nasser Bourita, qui s’est dit favorable à une réouverture des frontières. Le ministre marocain a toutefois émis des réserves, estimant que la décision finale est intimement liée à l’amélioration de la situation pandémique. En effet, évoquant le bilan de la situation dans son pays, Bourita a indiqué que les chiffres actuels sur la contamination “font peur”.

En chiffres, rien que pour la journée d’hier, plus de 4 000 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés. 96 personnes sont mortes du covid-19 depuis le début du mois de janvier.

« C’est important de rouvrir (les frontières marocaines) et c’est important aussi de prendre en considération nos conditions et situations médicales, car l’objectif est clair. Il s’agit de rouvrir, mais avec les conditions de sûreté pour tous. Nous sommes en train de sortir du pic, mais les chiffres font peur », a détaillé le ministre, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants.

Le Jet privé, nouveau moyen pour voyager au Maroc

En l’absence d’échéance claire concernant la réouverture des frontières et la reprise des vols, les Marocains de l’étranger ne savent plus quoi faire. Les vols de rapatriement vers le Maroc sont suspendus depuis le 23 décembre. Mais la suspension ne concerne pas tous les vols.

En effet, devant la fermeture des frontières, plusieurs citoyens marocains vivant à l’étranger ont trouvé une parade pour rentrer chez eux. Moyennant la coquette somme de 11.000 euros, jusqu’à 9 personnes peuvent se cotiser pour louer les services d’un… jet privé, rapporte le site marocain Media 24.

Les plus fortunés louent directement un jet privé. Ces voyageurs privilégiés suscitent des critiques dans le royaume et au sein de la diaspora marocaine à l’étranger.

Expliquant la procédure, la même source indique qu’il faut envoyer les passeports à l’agence de location de jet qui s’occupera des formalités d’obtention des autorisations auprès du ministère marocain des Affaires étrangères. Et d’ajouter que les voyageurs doivent impérativement être vaccinés et justifier d’un test PCR de moins de 24 h.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus