1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Tourisme : l’Espagne se prépare pour une reprise en avril
Voyages et Tourisme

Tourisme : l’Espagne se prépare pour une reprise en avril

Les citoyens européens entretiennent l’espoir de mettre la pandémie du coronavirus dans le rétroviseur et de reprendre une vie normale, notamment en voyageant vers l’étranger à nouveau au printemps de l’année en cours.

C’est ce qui ressort d’un rapport de l’European Travel Commission (ETC), une ONG regroupant plusieurs organisations nationales de tourisme en Europe, cité par le média SchengenVisaInfo.

L’ETC indique ainsi que le nombre de citoyens européens préparant un voyage à l’étranger au printemps a augmenté de 20% par rapport au chiffre annoncé en novembre dernier. La proportion d’Européens affirmant préparer un voyage dans les six prochains mois a quant à elle légèrement augmenté, passant de 49% à 52% ce mois-ci.

Signe de l’optimisme actuel des Européens interrogés, une plus grande proportion d’Européens envisage de voyager vers un autre pays européen (40%) plutôt que d’effectuer un voyage à l’intérieur de leur propre pays (36%).

Vaccin anti-covid, mesures et protocoles sanitaires…

Plus que la perspective du vaccin, c’est surtout la mise en place de mesures et protocoles sanitaires strictes qui semble permettre aux citoyens européens d’envisager des voyages en sérénité.

Les citoyens européens ne sont pas les seuls à espérer une reprise des voyages au printemps de l’année en cours. Cet espoir est également entretenu par certains pays européens eux-mêmes, notamment ceux dont l’économie dépend fortement de l’industrie touristique à l’image de l’Espagne.

Dans ce cadre, le président de l’Office du tourisme espagnol Juan Mola a anticipé une reprise de l’activité touristique au printemps, précisément vers le mois d’avril prochain, rapporte SchengenVisaInfo toujours.

« Il faut absolument penser au jour J. Ce sera au début du mois d’avril. Il y aura une reprise, quel qu’en soit le coût, j’en ai une confiance absolue. Tout d’abord, il faut y croire nous-mêmes, soit parce qu’il y aura un vaccin, soit parce que les tests à l’origine et à la destination fonctionneront », a estimé M. Mola.

« Nous devons être préparés pour le 1er avril. Nous avons une sorte de grippe sous la forme d’une crise politique, économique et sociale et qui ne peut être guérie avec l’ibuprofène. Elle peut être guérie par la chirurgie, et cela signifie que nous devons continuer à insister pour que des mesures urgentes soient prises, telles que davantage de financement, des réductions d’impôts et des réductions de TVA », a soutenu le président de l’Office du tourisme espagnol.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus