1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Un Youtubeur algérien nous fait visiter Bologne, « la ville rouge »
Voyages et Tourisme

Un Youtubeur algérien nous fait visiter Bologne, « la ville rouge »

Le périple du jeune Youtubeur algérien à travers l’Italie se poursuit. Après les « Cinq Terres », c’est la Bologne qu’il nous fait découvrir dans une nouvelle vidéo.

« Aujourd’hui, nous changeons un peu de décor. Nous ne sommes plus dans une ville avec vue sur mer, mais dans une ville qui se trouve au centre de l’Italie », explique Fouad B. dans sa nouvelle vidéo postée sur YouTube. « C’est une ville historique et estudiantine », détaille-t-il.

Bologne, « la ville rouge »

Située au cœur de l’Italie, Bologne est surnommée « La ville rouge ». Cette appellation est due aux couleurs brique de ses constructions, comme nous le montrent ces images panoramiques.

La couleur rouge n’est pas la seule chose qui la caractérise. Bologne est également connue pour sa gastronomie. C’est d’ailleurs de là que tient son nom la célèbre sauce bolognaise.

Une balade à travers l’Histoire 

Après cette présentation, le jeune voyageur nous emmène au cœur de la ville, afin d’en dévoiler tous les secrets. « Suivez-moi ! », lance-t-il avant de changer de plan.

Des images de la ville défilent, et les constructions rappellent une architecture spécifique aux temps médiévaux. Des ruelles couvertes d’arcs, des tours hautes à en percer le ciel, un sol en pierres, et des gens qui prennent un café en terrasse font le décor de ce charmant endroit : la vie a repris son cours à Bologne après l’épidémie de covid-19.

La caméra selfie est maintenant orientée sur la rue qui mène vers le centre historique de la ville. Pendant que notre guide du jour nous récite l’histoire des lieux, nous avons l’impression de marcher à ses côtés.

Parallèle avec l’Algérie

Indéniablement, le parallèle avec l’Algérie est fait : au-delà de la géographie, le bassin méditerranéen partage une histoire, une architecture. Fouad explique qu’à Bologne, le centre historique est composé de sept portes, qu’il compare à Alger, citant l’exemple de Bab El Oued et de Bab Azzoun.

« Afin de se protéger, les habitant de la ville ont construit un mur autour de celle-ci, laissant sept issues. Suite aux bombardements durant la Seconde guerre mondiale, les murs qui protégeaient la ville ont été démolis, ne laissant que ces portes », raconte Fouad, en montrant ce qui en reste à la caméra.

Une ville universitaire

Un peu plus loin, on se retrouve à la rue Zamboni, connue pour abriter plusieurs facultés. Bâties en arcs, celles-ci longent la rue des deux côtés.

« La première université d’Europe est née ici, à Bologne », nous apprend Fouad, expliquant que c’est ce qui fait d’elle une ville estudiantine par excellence.

La rue débouche sur une placette où se retrouvent les étudiants après leurs cours pour prendre un café ou se rafraîchir. Autour, des statues emblématiques et des tours qui symbolisent la puissance des familles nobles qui ont occupé les lieux, trônent fièrement.

Cette ville est un mélange entre modernité et antiquité, on y retrouve tout le confort de nos temps modernes avec cette touche traditionnelle qui semble nous suivre dans tous ses recoins.

Avec la promesse d’une deuxième partie de la visite, Fouad B. nous laisse avec des images qui témoignent de la beauté ancestrale de Bologne.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus