1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols d’Air Algérie : la diaspora algérienne veut des explications
Air Algérie

Vols d’Air Algérie : la diaspora algérienne veut des explications

L’Algérie va rouvrir partiellement ses frontières aériennes à partir du 1er juin, avec cinq vols hebdomadaires assurés par la compagnie aérienne Air Algérie vers quatre pays : France, Espagne, Turquie et Tunisie.

Les conditions et les modalités de la reprise des vols internationaux d’Air Algérie ont été détaillées hier lundi 24 mai dans un communiqué des services du Premier ministre.

Les Algériens de l’étranger ont accueilli avec satisfaction l’annonce dimanche 16 mai par le Conseil des ministres de la réouverture partielle des frontières, après deux mois de fermeture totale.

Articles en Relation

Mais cette euphorie a laissé place à la déception et à la colère après le dévoilement des modalités et du programme des vols.

Les annonces faites par les services du premier ministre hier lundi 24 mai sont loin des attentes de la communauté algérienne à l’étranger, qui attend depuis des mois la réouverture des frontières pour pouvoir rentrer au pays.

La diaspora demande des explications

Plusieurs organisations représentant la communauté algérienne à l’étranger, réunies dans un collectif, ont, à maintes reprises, interpellé les autorités algériennes au sujet de la réouverture des frontières.

Après la publication du programme des vols d’Air Algérie et les conditions d’entrée en Algérie hier lundi, le collectif est revenu à la charge. Dans le sixième communiqué, publié ce mardi 25 mai, il évoque un ”choc” pour qualifier les modalités de la réouverture des frontières dévoilées hier lundi.

Le collectif, qui regroupe une vingtaine d’associations d’Algériens établis dans différents pays, rappelle son appel pour la suppression des autorisations et met en avant plusieurs points contenus dans le communiqué du gouvernement.

Ces organisations demandent également des éclaircissements concernant le choix des pays retenus pour les vols de rapatriement d’Air Algérie.

Nous demandons l’annulation de la mise en quarantaine pour les passagers vaccinés ainsi que ceux qui sont déclarés négatifs au test PCR et de permettre à la communauté algérienne d’acquérir des billets avec les compagnies étrangères pour entrer en Algérie”, réclame le collectif.

Ce dernier s’interroge également sur la durée de cinq jours pour la mise en quarantaine en demandant des explications scientifiques sur cette décision.

Nous dénonçons fortement l’obligation pour les passagers de payer au préalable les frais de quarantaine ce qui augmente le coût du voyage notamment pour les familles nombreuses”, ajoute le collectif.

Sur sa page officielle sur Facebook, l’ancien député de l’émigration, Noreddine Belmeddah s’est montré critique lui aussi à l’égard des annonces du gouvernement sur les modalités de réouverture partielle des frontières algériennes.

« Les vols du mois de décembre dernier qu’on appelait vols de rapatriement étaient plus faciles et moins chers que l’ouverture du mois de juin », critique-t-il.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus