1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage entre l’Algérie et la France : ce qu’il faut savoir
Voyages et Tourisme

Voyage entre l’Algérie et la France : ce qu’il faut savoir

Le député l’émigration algérienne en France, Abdelouahab Yagoubi, qui est également membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, est revenu à la charge, ce mardi 28 décembre, concernant les conditions de voyage entre l’Algérie et la France.

Le député affirme que de nombreux voyageurs “se sont vu refuser l’embarquement sous de faux prétextes”, comme “par exemple l’absence d’une troisième dose (exigée par la France), et d’autres arguments infondés”.

Pour éviter d’être refoulé à l’aéroport, voici ce qu’il faut savoir à propos des conditions de voyage entre l’Algérie et la France dans les deux sens. 

Articles en Relation

L’Algérie fait partie de la liste orange établie par les autorités françaises. De ce fait, il faut distinguer deux types de passagers au départ d’Algérie.

  • Passagers avec motif impérieux

Ce terme est utilisé pour désigner les passagers autorisés à entrer en France quelles que soient les conditions sanitaires : les ressortissants européens (y compris les binationaux) et leurs conjoints et enfants, les Algériens titulaires d’un titre de séjour en France, les détenteurs de visa d’installation…

Cette catégorie de passagers peut emprunter les vols commerciaux entre l’Algérie et la France. Ils sont également éligibles aux vols spéciaux de rapatriement organisés au départ d’Algérie.

Pour cette catégorie de passagers, la vaccination n’est pas exigée pour accéder au territoire français. Depuis le 4 décembre dernier, les autorités françaises exigent, en revanche, un test de dépistage (PCR ou antigénique) datant de moins de 48h que le passager soit vacciné ou pas.

Pour sa part, l’Algérie n’a pas encore instauré le pass vaccinal pour les voyages par avion, comme l’a rappelé le ministère des transports cette semaine. Le pass vaccinal est obligatoire uniquement pour les traversées maritimes.

  • Passagers avec visa touristique (visa C)

Pour voyager en France, les Algériens détenteurs de visa de tourisme de type C, délivré par les autorités consulaires françaises, doivent présenter une preuve de vaccination avec l’un des quatre vaccins acceptés en Europe, à savoir Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Ceux qui sont vaccinés par un autre modèle, comme le Sinovac, doivent obligatoirement recevoir une troisième dose d’un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) sept jours avant leur voyage en France. Sans cette troisième dose, ils seront considérés comme non-vaccinés et ne pourront pas embarquer.

En plus de la preuve de vaccination, le voyageur titulaire d’un visa C doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h avant l’embarquement.

Voyage entre l’Algérie et la France : les documents à présenter

En plus de ces mesures, les passagers vers la France doivent remplir les documents suivants :

  •  Attestation de déplacement vers la France depuis un pays orange ;

  • Engagement sur l’honneur ;

  • Fiche de traçabilité.

Voyage entre la France et l’Algérie : les conditions

Les règles de voyage par avion vers l’Algérie n’ont pas changé depuis fin juillet dernier. L’Algérie exige un test PCR négatif de 36h avant le départ. A l’arrivée, le passager subit un test antigénique rapide à ses frais (1600 dinars algériens ou 10 euros).

Contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, aucune date n’a été fixée pour l’entrée en vigueur du pass vaccinal pour les voyages par avion.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus