1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyager avec un mineur en Algérie : mode d’emploi
Voyages et Tourisme

Voyager avec un mineur en Algérie : mode d’emploi

Quand on doit voyager, il faut être sûr d’avoir tous les documents en règle pour éviter toute mauvaise surprise au niveau des guichets d’enregistrement.

Passeport valide, visa ou pièce d’identité permettant de voyager en cours de validité, billet, tout doit être vérifié. Que ce soit pour les adultes ou pour les mineurs, les exigences sont les mêmes.

Néanmoins, le voyage des mineurs doit répondre à plus d’exigences administratives. Qu’ils voyagent avec un parent, seuls ou avec une tierce personne, on doit s’assurer que tous les documents exigés pour les mineurs sont bien présents le jour du départ.

Enfant mineur : voyager au départ d’Algérie

En Algérie, toute personne âgée de moins de 19 ans est considérée comme mineur. Pour pouvoir voyager à l’étranger, les pièces justificatives suivantes doivent être présentées au poste de frontières, selon le site officiel du ministère de l’Intérieur :

  • Un passeport individuel de l’enfant, en cours de validité
  • Un document justifiant le lien de parenté (livret de famille ou une copie conforme).

« La sortie de l’enfant mineur du territoire national n’est pas autorisée, si l’un des deux parents a obtenu une décision de justice de l’une des instances judiciaires algériennes compétentes, interdisant sa sortie à l’étranger », précise toutefois le ministère au sujet des parents séparés.

Ladite décision doit être notifiée « aux services de police judiciaire relevant de son ressort territorial, qui prennent sans délai, les mesures nécessaires pour interdire sa sortie à l’étranger » .

Il arrive parfois que des mineurs voyagent seuls ou avec des personnes tierces qui ne sont pas leurs parents. Dans ce cas, le mineur doit avoir son passeport en cours de validité.

La réglementation exige aussi la présentation d’une « autorisation de parent jouissant de la tutelle légale légalisée auprès du Commissariat de police territorialement compétent ou par l’officier d’état-civil de la Commune du lieu de résidence ou auprès des représentations diplomatiques et consulaires accréditées à l’étranger ».

Enfant mineur : voyager vers l’Algérie

Quand un enfant voyage avec au moins un des deux parents en Algérie, il doit disposer d’un passeport valide. Les parents devront présenter un livret de famille.

Dans le cas d’un mineur voyageant seul ou avec une tierce personne, une autorisation paternelle légalisée par le consulat d’Algérie de son lieu de résidence est requise.

Attention, le document est valable trois mois. « La présence du père ou du tuteur légal est obligatoire. Une pièce d’identité algérienne ainsi que le livret de famille ou la copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant ou son extrait d’acte de naissance transcrit, s’il est né à l’étranger », précise le consulat d’Algérie à Paris.

Voyager avec un bébé né à l’étranger de parents résidents en Algérie

Quand un enfant de nationalité algérienne naît à l’étranger, ses parents doivent se diriger vers le consulat pour l’inscrire et obtenir un laissez-passer afin qu’il puisse voyager vers l’Algérie. Le laissez-passer est un document valable pour voyager avec les parents.

Une fois arrivé sur le territoire national, ils présentent le laissez-passer en question à la police des frontières qui leur remet à son tour un document attestant que l’enfant né à l’étranger est bel et bien entré en Algérie.

Ce n’est qu’après cette procédure que les parents peuvent obtenir un passeport pour l’enfant en Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus