1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. A Alicante, les commerçants impactés par l’absence d’Algérie Ferries
Compagnies Aériennes

A Alicante, les commerçants impactés par l’absence d’Algérie Ferries

Comme le secteur aérien, le transport maritime a été gravement touché par la pandémie de coronavirus et la fermeture des frontières. Les pertes de la compagnie étatique de transport maritime, Algérie Ferries, s’élevaient à environ 9 milliards de dinars en 2020.

Comme Air Algérie, la compagnie Algérie Ferries n’opère plus de dessertes maritimes depuis mars 2020. Ses navires sont à l’arrêt et la compagnie espère un soutien de l’État pour pouvoir échapper à la faillite.

Mais l’impact de la fermeture des frontières va au-delà des entreprises algériennes. De l’autre côté de la Méditerranée, plus précisément à Alicante en Espagne, on dénombre également des pertes financières importantes liées à la suspension du trafic maritime avec l’Algérie.

Des pertes colossales pour Alicante et sa région

La suspension des dessertes maritimes entre Oran et Alicante a eu un impact négatif sur le chiffre d’affaires des commerces de la ville d’Alicante et des villes voisines comme Elche, rapporte, ce samedi 1er mai, le journal espagnol La Vanguardia.

Avant la fermeture des frontières, la compagnie maritime Algérie Ferries qui assurait la liaison Oran – Alicante – Oran effectuait 120 escales par an. Le navire d’Algérie Ferries débarquait à Alicante ses 1200 passagers et 300 véhicules, dont plusieurs fourgons de transport de marchandises. De nombreux commerces et entrepôts de la ville et les parcs industriels voisins voyaient leur chiffre d’affaires multiplié.

Des centaines de commerçants algériens se rendent depuis des années plusieurs fois par semaine à Alicante dans le but de remplir leurs véhicules de tous types de produits de consommation qu’ils vendent ensuite à leurs clients en Algérie.

Selon les rapports des agences douanières, chaque desserte engendrait environ un million et demi d’euros d’achats dans les magasins commerciaux d’Alicante, d’Elche et des villes alentours. Ce qui signifie une perte sèche de 188 millions d’euros depuis la suspension de la ligne en mars 2020, ajoute le média espagnol.

Algérie Ferries au bord du gouffre

La compagnie nationale maritime Algérie Ferries est entrée dans une crise sans précédent suite à la suspension de ses dessertes en 2020.

Malgré cela, la compagnie continuait à verser les salaires de ses employés de manière normale. Le 5 avril dernier, le média Echourouk révélait que la compagnie était dans l’incapacité de payer les salaires de ses 1340 employés.

Contrairement à Air Algérie qui a pu reprendre le trafic domestique et organiser quelques opérations de rapatriement, Algérie Ferries ne peut pas organiser des dessertes de rapatriement, car elles seraient très coûteuses et ne garantiraient pas de rentabilité pour la compagnie de transport maritime.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus