1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Accueil des voyageurs algériens à Paris Orly : témoignage
Voyages et Tourisme

Accueil des voyageurs algériens à Paris Orly : témoignage

Depuis le 21 août dernier, l’Algérie est classée sur la liste rouge de la France. Désormais, les voyageurs au départ d’Algérie doivent justifier d’un motif impérieux, présenter un test de moins de 48h et subir un test à l’arrivée à l’aéroport en France.

En juin dernier, nous avons publié le témoignage d’un voyageur algérien qui rentrait en Algérie depuis la France. Le même voyageur nous relate aujourd’hui son retour en France alors que l’Algérie venait d’être classée en rouge. Voici son témoignage :

« Assalamou ‘aleykoum,

J’ai réservé un vol Transavia Oran-Paris pour le samedi 21 août 2021. Je n’ai eu aucune difficulté pour trouver un vol retour car plusieurs compagnies en proposaient.

La première étape de ce voyage est le test PCR (ou antigénique) à réaliser dans les 48h précédent l’embarquement. J’ai décidé de faire mon test PCR le jeudi 19 août 2021.

Que ne fut pas ma surprise quand je suis parti chercher le résultat le lendemain. On m’a remis une attestation de PCR négatif avec la date du test mais sans l’heure. Il n’y avait aucune information sur l’heure du test. Malgré mes protestations, on m’a répondu que c’était comme cela en Algérie.

L’enregistrement sur le vol Oran – Paris : confusion

Donc je me suis dit qu’il est possible qu’on me refuse l’embarquement, mais je n’avais pas le choix…

Je suis arrivé à l’aéroport d’Oran 4h avant le vol.

Arrivé au comptoir d’enregistrement, la jeune dame au comptoir a commencé par me demander « mon pass vaccinal ».

N’ayant pas été vacciné, elle m’a directement annoncé que je ne pouvais pas embarquer !

Elle était très jeune et je pense qu’elle venait de débuter dans ce métier, mais j’ai tout de suite réalisé qu’elle ne comprenait pas ce qu’elle disait. Elle confondait le pass vaccinal avec le pass sanitaire.

J’avais beau lui expliquer que je ne suis pas vacciné mais qu’en revanche, j’ai réalisé un test PCR dans les 48h précédent l’embarquement, elle ne voulait rien entendre, elle insistait pour que je lui présente « mon pass vaccinal ».

J’ai dû demander à parler à un responsable et au bout de quelques minutes, le responsable a compris et j’ai pu faire l’enregistrement.

L’embarquement et le vol se sont déroulés comme un vol d’avant la crise.

L’arrivée à l’aéroport de Paris Orly : les passagers séparés en deux

Une fois arrivés à l’aéroport d’Orly, les passagers ont été séparés en deux (une file pour les vaccinés et une file pour les non-vaccinés) car l’Algérie a été placée en « zone rouge » par les autorités françaises. Les non-vaccinés doivent donc passer un test antigénique à la sortie de l’avion et ils doivent aussi respecter un isolement de 10 jours chez eux.

Certes, je n’étais pas vacciné, mais j’ai eu le Covid il y a moins de 6 mois, donc j’avais le pass sanitaire. J’ai donc demandé si ceux qui ont eu le Covid il y a moins de six mois devaient passer le test antigénique à l’arrivée.

Plus d’une heure d’attente à l’aéroport d’Orly pour le test

Et on m’a répondu que les personnes ayant eu le Covid il y a moins de 6 mois vont dans la file des vaccinés. Ils ne passent pas de test antigénique, et ils ne sont pas soumis à un isolement de 10 jours !

Mon fils, quant à lui, a dû passer le test antigénique, et nous l’avons attendu plus d’une heure, le temps qu’on l’autorise à sortir. D’ailleurs nous avons reçu la visite de la police pour contrôler que mon fils respecte bien l’isolement de 10 jours. »

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus