1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Témoignage : mon voyage avec Air Algérie depuis la France
Air Algérie

Témoignage : mon voyage avec Air Algérie depuis la France

« Dès l’annonce de la mise en place des vols Air Algérie, je me suis directement connecté au site Air Algérie pour essayer de réserver.

Nous habitons à Paris en France et à Ghazaouet en Algérie. Air Algérie ne proposait pas de vols Paris – Oran. C’était soit Paris – Alger, soit Marseille – Oran.

Nous préférions passer le confinement à Oran pour être plus proches de chez nous en cas de “problème”.

Air Algérie : comment j’ai réservé mon billet

Une fois connecté sur le site Air Algérie, il était impossible de réserver des vols aller-retour, ça nous donnait toujours un message d’erreur.

Par contre, dès que j’inscrivais juste le vol aller, il y avait plusieurs disponibilités.

J’ai donc réservé 2 billets, pour mon épouse et moi, Marseille – Oran, pour le samedi 12 juin.

La réservation a été réalisée avant la réduction de 20 % accordée par le gouvernement algérien, dommage pour nous…

Une fois le billet réservé, la plus grosse inquiétude concernait le test PCR. En effet, il nous était demandé de fournir un test PCR de moins de 36 h, contrairement aux autres pays qui demandent un test PCR de moins de 48 h ou 72 h.

Air Algérie : comment s’est déroulé mon vol

Fournir un test de moins de 36 h demande une certaine organisation car il faut trouver un laboratoire qui s’engage à fournir un résultat rapide.

Une fois arrivés à l’aéroport de Marseille (bien en avance), un agent d’escale Air Algérie nous a confirmé que nous étions bien sur la liste des passagers.

Nous avons embarqué aussi normalement qu’un vol lambda.

Une fois arrivé à l’aéroport d’Oran, nous avons attendu de très longues heures pour récupérer nos bagages et pour pouvoir monter dans les bus. Les bagages étaient distribués à deux endroits différents, tous les passagers étaient collés et serrés avec des enfants, des personnes âgées, des personnes en chaises roulantes…

Le confinement aux Andalouses

Dès que le dernier passager est monté dans un bus, nous nous sommes dirigés vers l’hôtel Les Andalouses, escortés par la police.

Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 23 h 00. Nous avons pu nous restaurer avec un petit buffet d’accueil dressé dans le hall de l’hôtel.

Chacun a récupéré les clefs de sa chambre et le personnel s’est chargé de monter les bagages dans les chambres.

Il est important de noter que le personnel de l’hôtel était très serviable et à l’écoute tout au long du séjour.

Manifestement, nous n’avons pas eu la meilleure chambre de l’hôtel… Nous avons constaté une chambre assez ancienne, avec de la tuyauterie fuyarde, énormément de tartre et des cafards.

Dès le lendemain matin, nous avons demandé à changer de chambre et une nouvelle chambre nous a été attribuée. Cette nouvelle chambre était légèrement mieux mais là encore, la tuyauterie était fuyarde et pas mal de tartre.

Pendant les 5 jours du confinement, nous avons pu prendre l’air dans un grand jardin où des chaises et des tables ont été installées, le repas nous était distribué dans des boîtes en plastiques.

Certains étaient déçus de la qualité des repas, personnellement, j’ai trouvé que c’était bon, surtout les pâtisseries !!!

Au bout de 3 jours de confinement, le temps commençait à devenir long mais dans l’ensemble, le confinement s’est bien passé.

Nouveau test PCR, fin du confinement

Le 4e jour, nous avons tous passé un test PCR. Les tests PCR ont été réalisés par 2 laboratoires, dans une organisation chaotique. C’était le plus mauvais souvenir de ce séjour de 5 jours (engueulades, heurts, insultes, etc.)

Le premier laboratoire a distribué les résultats le soir-même. Le second laboratoire a distribué les résultats le lendemain matin (le jour du départ).

Le jour du départ, à 8 h du matin, on nous a remis nos passeports, là encore dans une organisation chaotique avec des bousculades.

Une fois le passeport en main, on nous a accompagnés jusqu’à la sortie de l’hôtel où nous attendaient nos bagages qui ont été transportés par le personnel de l’hôtel.

Un gros bémol : j’ai l’impression que les personnes handicapées voyageant seuls étaient vraiment délaissées à l’hôtel… C’est vraiment dommage ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus