1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Aérien : l’Algérie lance un appel aux investisseurs privés
Compagnies Aériennes

Aérien : l’Algérie lance un appel aux investisseurs privés

Depuis la disparition de Khalifa Airways en 2003, Air Algérie occupe quasiment seul le marché du transport aérien, notamment à l’international. Tassili Airlines, filiale de la Sonatrach, focalisée sur le réseau domestique notamment vers le sud ne peut pas être considérée comme un véritable concurrent sur le marché. 

Si le gouvernement prévoit des plans d’urgence pour sauver Air Algérie, en très grosses difficultés financières, la porte est également ouverte aux investisseurs privés dans le secteur du transport aérien.

Des opérateurs ont manifesté leur intérêt ces derniers mois pour l’investissement dans ce secteur. Parmi eux, Fly Westaf qui a déposé sa demande d’agrément en août dernier. D’autres projets ont également été déposés auprès du ministère des transports.

En visite ce lundi 4 octobre à Oran, le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a révélé, dans une déclaration accordée à la télévision publique, que le nombre de demandes concernant l’investissement dans le domaine du transport aérien augmente. Les dossiers déposés sont en cours d’études, précise le Premier ministre.

Aïmene Benabderrahmane a profité de sa visite au chantier de la nouvelle aérogare Ahmed Benbella d’Oran pour lancer un appel aux opérateurs afin qu’ils « investissent dans le secteur du transport aérien ».

« Le pays a besoin d’aéroports, d’autres compagnies aériennes… »

« Le pays a besoin d’autres aéroports, d’autres opérateurs, d’autres compagnies aériennes afin de couvrir les besoins nationaux dans le domaine du transport aérien », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a reconnu qu’il y avait des lacunes dans la couverture du transport aérien dans certaines régions du pays à l’image des Hauts-Plateaux et du Grand Sud. C’est ce qui explique « la nécessité d’opérateurs privés et de nouvelles compagnies aériennes ».

Sans donner un calendrier précis, le Premier ministre a laissé entendre que le dossier de l’ouverture du secteur au privé avance dans le bon sens.

Esseulée face à la concurrence des compagnies aériennes étrangères, Air Algérie ne pourra pas lutter seule sur le marché d’où la nécessité de la création de compagnies aériennes nationales.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus