1. Accueil
  2. Divers
  3. Affaire Algérie Ferries : quatre cadres devant la justice
Divers

Affaire Algérie Ferries : quatre cadres devant la justice

Affaire Algérie Ferries : quatre cadres devant la justice

Un bateau Algérie Ferries. Image par : ERIC - stock.adobe.com

L’affaire de la traversée Algérie Ferries ayant accosté au port d’Alger en provenance de Marseille « presque vide » n’en finit pas de faire parler d’elle. Après les limogeages, des cadres de l’ENTMV-Algérie Ferries ont été déférés devant la justice ce jeudi 9 juin.

La reprise des traversées maritimes vers l’Algérie a été accompagnée par une longue série de scandales. Après les difficultés rencontrées par les voyageurs, parmi les membres de la diaspora, lors des réservations en France, d’autres incidents ont suivi.

Au moment où l’on se plaignait de la rareté et de la cherté des billets vers l’Algérie, des informations ont fait état de traversées presque vides de navires d’Algérie Ferries, loin des capacités dont disposent ces bateaux.

Le 2 juin dernier, le ministre des Transports a mis fin, sur instruction du chef de l’État, aux fonctions du PDG de l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV), Kamel Issad et de son Chef d’escale à Alger, Kamel Eddalia.

Navires d’Algérie Ferries « presque vides » : ce que l’on sait

Selon le communiqué de la présidence de la République, le limogeage de ces deux responsables d’Algérie Ferries est intervenu pour cause de « leur attitude attentatoire à l’image de l’Algérie et préjudiciable aux intérêts des citoyens ».

Par la suite, des sources citées par le journal Echorouk ont indiqué que l’une des raisons du limogeage des deux responsables revient à une traversée Marseille-Alger à bord du Badji Mokhtar 3, avec seulement 75 passagers à son bord.

Le député Kada Nedjadi, enfonce encore le clou, en affirmant le 3 juin dernier que deux navires d’Algérie Ferries ont accosté dans des ports algériens « presque vides ». Il s’agit, selon lui, du navire « Badji Mokhtar qui a accosté au port d’Alger, en partance de Marseille, avec seulement 30 véhicules ». Mais aussi du « Tassili 2 a accosté aujourd’hui (vendredi 3 juin, NDLR), au port de Skikda, au départ de Marseille, avec 22 véhicules ».

Suite à ces incidents, les autorités semblent ne pas s’arrêter aux limogeages, puisque des cadres du port d’Alger viennent d’être traduits en justice.

Traversée Algérie Ferries presque vides : 4 responsables devant la justice

Selon le journal Echorouk, 4 cadres de l’ENTMV-Algérie Ferries ont été présentés ce jeudi 9 juin devant le juge instructeur du pôle pénal près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Ces derniers sont auditionnés à propos de « l’affaire de la traversée au départ de Marseille avec seulement 75 passagers à son bord ».

Une information rapportée également par le journal Ennahar qui précise que les quatre responsables auditionnées sont « le directeur du port d’Alger, de son chef d’escale ainsi que deux autres cadres de la même structure portuaire ».

Ces responsables ont été d’abord présentés, ce jeudi matin, devant le procureur de la République près la même juridiction. Puis ont été présenté devant le juge instructeur du pôle pénal du tribunal de Sidi M’Hamed, pour la poursuite de l’instruction lancée à leurs égards.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus