1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Agences Algérie Ferries en France : nouveaux témoignages (vidéo)
Voyages et Tourisme

Agences Algérie Ferries en France : nouveaux témoignages (vidéo)

Le lancement des ventes pour les traversées maritimes d’été vers l’Algérie ne s’est pas passé comme prévu. Les scènes de pagaille devant les agences d’Algérie Ferries en France se sont multipliées. À Marseille, la police a dû intervenir à l’intérieur des locaux de la compagnie maritime algérienne.

Le lundi 23 mai, Algérie Ferries a lancé la vente des billets du nouveau programme, annoncé le jeudi par le ministère des Transports. Afin d’éviter les scènes d’anarchie, enregistrées la semaine d’avant devant les agences en France, la compagnie maritime nationale a appelé ses clients à favoriser les réservations en ligne.

Aussitôt, le site de réservations en ligne d’Algérie Ferries et ses agences commerciales implantées dans plusieurs villes en France ont été pris d’assaut par des centaines d’Algériens dans l’espoir d’obtenir un billet pour se rendre au pays pendant les vacances d’été. Résultat des comptes : le site de réservations en ligne est vite saturé et les scènes de pagaille et d’anarchie ont repris au niveau des agences.

Ce vendredi 27 mai, la situation n’a pas connu d’amélioration, à en croire des témoignages de clients d’Algérie Ferries rapportés par Radio France Internationale (RFI). Présente devant l’agence d’Algérie Ferries à Marseille à 7 h 30, une Algérienne venue de Corse affirme « qu’il y en a qui ont dormi ici ».

Algérie Ferries en France : « C’est épuisant » pour un simple billet

« On attend et on nous dit que ça ne va peut-être pas ouvrir », a-t-elle ajouté. Cette cliente a décidé de se déplacer vers l’agence de Marseille après avoir épuisé toutes les autres issues pour réserver son titre de transport pour l’Algérie.

En effet, « par téléphone, ils ne répondent pas. Par internet, le site est saturé. J’ai fait un mail, on ne m’a pas répondu » a-t-elle encore témoigné. Ainsi, elle a décidé de prendre l’avion pour se rendre au niveau de cette agence. Mais, elle était loin d’avoir son billet.

Les clients de la compagnie maritime nationale Algérie Ferries présents sur place ce jour-là ont essayé de « faire les choses à peu près correctement ». Cependant, même les listes faites avec des noms et des numéros n’ont servi à rien. Exaspérée, cette cliente a affirmé qu’elle se sent « maltraitée » et que « c’est épuisant » pour un simple billet.

Agence de Marseille : « On nous a gazés comme des délinquants »

Un autre client qui est resté devant l’agence depuis la veille, a assisté aux tensions survenues à l’intérieur même de l’agence. « J’étais dedans, face à la police. Tellement il y avait des gens qui poussaient et on ne pouvait pas reculer », a-t-il indiqué.

Devant les tensions, qui sont montées d’un cran, les agents des forces de l’ordre ont eu recours à l’usage de gaz lacrymogène à l’intérieur même de l’agence. « On nous a gazés comme des délinquants », a ajouté le témoin. Précisément en ce moment de vives tensions, ce client ajoute qu’il a vu « au minimum deux ou trois femmes qui sont tombées ».

Visiblement, la situation s’aggrave davantage. Le malheur, c’est que ces Algériens ne voulaient qu’avoir un billet pour visiter le pays, après deux ans d’absence, et y passer leurs vacances d’été. Selon le même média, des clients ont installé des chaises de jardin pour essayer de rendre l’attente moins pénible. Tout porte à croire que la situation est loin d’être résolue.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus