1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : ces villes françaises exclues du programme
Air Algérie

Air Algérie : ces villes françaises exclues du programme

La communauté algérienne établie à l’étranger, notamment en France, attend avec impatience l’annonce du nouveau programme de vols Air Algérie. Plus que les autres, les Algériens résidant dans des régions françaises qui ne sont pas encore couvertes espèrent qu’ils seront inclus dans le programme.

Le 8 mai dernier, le Conseil des ministres, tenu sous la présidence du chef de l’État, a approuvé le nouveau programme de vols Air Algérie en prévision de la saison estivale. Selon le communiqué de la présidence de la République, le programme sera publié par décret exécutif.

Par ailleurs, aucune décision n’a été prise concernant un nouveau programme pour les traversées maritimes.

Après cette annonce, les Algériens établis dans des régions françaises, qui ne sont toujours pas incluses dans le programme de vols vers le pays, espèrent avoir leur part, pour pouvoir rejoindre le pays durant l’été. Il s’agit, entre autres, des grandes métropoles du Grand-Est et de l’Ouest français.

Air Algérie : les Algériens de France espèrent un programme plus large

Dans un post publié sur sa page officielle sur les réseaux sociaux, le député des Algériens France, Abdelouahab Yagoubi, rappelle qu’aucun vol « n’opère aujourd’hui entre les aéroports des grandes métropoles du Grand-Est et l’Algérie ».

Il s’agit donc des régions de « Metz, de Mulhouse, de Strasbourg … », mais aussi de « Nantes et Bordeaux » à l’ouest de la France, détaille le député. Ainsi, il affirme que les « Algériens résidant en France espèrent que le décret exécutif soit le plus exhaustif possible ».

Du moment que cela concerne des « centaines de milliers d’Algériens », les appels sont désormais dirigés vers un nouveau programme plus large de vols, pour répondre à la forte demande, notamment avec l’amélioration de la situation sanitaire.

Énième appel à l’ouverture des frontières entre l’Algérie et la Tunisie

Par ailleurs, le parlementaire réitère son appel, et celui de nombreux Algériens d’ailleurs, à l’ouverture des frontières terrestres du pays avec la Tunisie. Cela devra favoriser le déplacement des citoyens durant la saison estivale.

« Il est temps d’ouvrir les frontières terrestres pour permettre à nos concitoyens de bénéficier des prix de vols abordables à travers la Tunisie notamment », indique Abdelouahab Yagoubi.

Par ailleurs, l’ouverture « de tous les ports et aéroports algériens » reste au centre des demandes des Algériens et de leurs représentants parlementaires.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus