1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : les vols de rapatriement vont-ils se poursuivre ?
Air Algérie

Air Algérie : les vols de rapatriement vont-ils se poursuivre ?

Une semaine nous sépare de la fin officielle de la sixième phase de rapatriement de la compagnie Air Algérie. Lancée le 23 décembre dernier, l’opération se termine le 31 janvier, selon le programme initial.

Le nombre de vols et de destinations a été fortement réduit le 10 janvier. Alors que le programme initial prévoyait des vols depuis cinq pays (France, Espagne, Allemagne, Canada et Émirats arabes unis), seuls des vols depuis Paris ont été maintenus au programme.

Actuellement, trois vols quotidiens sont assurés par Air Algérie depuis la capitale française : deux au départ de Paris Orly et un troisième au départ de Roissy Charles de Gaulle.

Articles en Relation

Trois vols pour rapatrier des milliers de passagers

Selon des déclarations du gouvernement et des responsables d’Air Algérie, cette sixième phase de rapatriement devait concerner 25 000 Algériens qui ont émis le souhait de revenir au pays.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, Air Algérie projetait d’effectuer 139 vols avant que les autorités ne décident de suspendre une grande partie des vols. Selon des estimations obtenues par visa-algerie.com, environ 5 000 à 6 000 personnes avaient pu être rapatriées jusqu’au 7 janvier.

Articles en Relation

Actuellement, les deux vols quotidiens au départ de Paris Orly sont réservés aux Algériens bloqués en France. Celui au départ de l’aéroport Roissy Charles de Gaulles concerne notamment les candidats au rapatriement depuis d’autres pays.

Les milliers d’Algériens bloqués à l’étranger n’ont pas le choix, ils doivent tous passer par ces trois vols au programme depuis Paris. Mais une chose est sûre : avec trois vols quotidiens, Air Algérie ne pourra pas atteindre l’objectif de 25.000 personnes rapatriés d’ici le 31 janvier.

Air Algérie : l’opération se poursuivra-t-elle au-delà du 31 janvier ?

Sollicité récemment par les autorités, le comité scientifique en charge de la lutte contre le covid-19 en Algérie a donné son avis favorable concernant la poursuite des vols de rapatriement de la compagnie Air Algérie.

Dr Berkani Bekkat, membre du comité scientifique, a expliqué, dans une déclaration à visa-algerie.com, que les opérations de rapatriement devaient se poursuivre et que la simple présentation d’un test PCR négatif datant de 72 h suffirait comme mesure de précaution.

Pour l’heure, les autorités n’ont pas fait connaître leurs intentions concernant les vols de rapatriement. La décision devrait être connue à la fin du mois.

Toutefois, contactée par visa-algerie.com, une source au sein d’Air Algérie s’est montrée sceptique au sujet de la poursuite des vols après le 31 janvier. « La situation sanitaire inquiétante qui prévaut en Europe et notamment en France n’incite pas vraiment à l’organisation d’autres vols. Il faut attendre un peu pour voir comment les choses vont évolue », explique notre interlocuteur.

Les nouveaux variants du coronavirus, plus contagieux, ont mis l’Europe en alerte. En fin de semaine, les pays européens ont annoncé de nouvelles mesures et mis en place des restrictions à leurs frontières pour lutter contre le covid-19.

La France, d’où partent les vols Air Algérie, impose désormais un confinement obligatoire de sept jours pour tous les passagers non-européens, en plus d’un test PCR négatif avant l’embarquement.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus