1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Algérie Ferries limite le nombre de bagages à bord
Voyages et Tourisme

Algérie Ferries limite le nombre de bagages à bord

Face aux incivilités sur ses navires, la compagnie maritime Algérie Ferries a décidé d’agir. La première décision concerne le nombre de bagages autorisés par voyageur sur la ligne Alicante – Oran. Explications.

Importants retards, désorganisation à l’embarquement et au débarquement, incivilités à bord des bateaux…depuis la reprise des traversées maritimes, Algérie Ferries est ciblée par de nombreuses critiques.

Lors de la traversée Alicante-Oran du 6 novembre dernier à bord du navire El Djazair II, des scènes d’incivilités ont été enregistrées. Algérie Ferries a dénoncé des vols, des dégradations et des agressions. La compagnie maritime algérienne a promis d’utiliser les images de vidéo surveillance pour sanctionner les auteurs de ces actes.

Algérie Ferries : les « trabendistes » sèment le chaos

Un passager de la traversée Alicante – Oran ce jour-là, qui a témoigné sur visa-algerie.com, a mis en cause les « trabendistes ». « Il y avait tellement de colis et de valises qu’il était quasi impossible de circuler librement », a-t-il affirmé. Selon ce passager, à Alicante, le port a fait appel à la police anti-émeute espagnol pour gérer la situation.

Photo : bagages

Photo : bagages

A l’arrivée à Oran, la porte de sortie pour la passerelle était bloquée par les bagages. Les « trabendistes » voulaient être les premiers à quitter le navire, ajoute notre témoin. Cette semaine d’autres témoignages partagés sur les réseaux, avec photos à l’appui, décrivent le chaos provoqué par les « trabendistes » sur la même traversée.

Face à cette pagaille, Algérie Ferries a décidé d’agir. A compter du 19 novembre prochain, le nombre de bagages autorisé par passager sur la ligne Alicante – Oran sera limité à deux, a-t-elle annoncé.

« Nous informons notre aimable clientèle de la ligne Alicante – Oran, qu’à partir du 19 novembre le nombre de bagages autorisé sera de deux par passager », précise la compagnie maritime algérienne dans une note publiée ce mardi.

Pour l’instant, cette décision ne concerne que la ligne Alicante – Oran. Sera-t-elle élargie à la ligne Marseille – Alger, également très utilisée par les « trabendistes » ?

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus