1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Algérie : Macir Vie reprend la vente des assurances voyages
Visas et Immigration

Algérie : Macir Vie reprend la vente des assurances voyages

En Algérie, le trafic aérien régulier international est à l’arrêt depuis un an en raison de la crise sanitaire. Seuls des vols spéciaux sont opérés par les compagnies aériennes étrangères autorisées par les autorités algériennes.

Air Algérie de son côté attend une décision des autorités algériennes pour reprendre ses vols de rapatriement suspendus depuis le 1er mars.

Les consulats étrangers, qui ont ouvert leurs portes, ne délivrent plus de visas de tourisme. Seuls des visas d’installation sont délivrés aux Algériens. Les autorités algériennes n’ont annoncé aucune date pour la réouverture des frontières et la reprise des vols réguliers internationaux.

Articles en Relation

Assurance voyages : Macir Vie lance une grande promotion 

C’est dans ce contexte particulier que la compagnie d’assurance Macir Vie a lancé une promotion commerciale à destination des souscripteurs d’une assurance voyage.

L’assureur propose une assurance voyage à 2200 dinars algériens au lieu de 12.000 dinars. L’offre est valable du 21 mars au 6 avril. « Souscrivez maintenant (jusqu’au 6 avril), soyez sereins pour toute une année et profitez de la possibilité de modifier la date d’effet (une fois) pour coïncider avec la reprise des vols commerciaux et vos futures dates de voyage », précise Macir Vie.

Articles en Relation

Macir Vie annonce par ailleurs qu’il « reversera 50 DA pour fournir des couffins du Ramadan, en partenariat avec une association caritative ».

Toujours pas de reprise des vols

En Algérie, la reprise des vols reste conditionnée par l’évolution de la situation sanitaire en Europe et notamment en France qui fait face à une hausse importante des cas de contamination au variant du virus.

En plus de la situation à l’étranger, la crainte d’une troisième vague en Algérie est présente. Plusieurs experts ont tiré la sonnette d’alarme à ce sujet. « Nous ne sommes pas à l’abri d’une troisième vague, l’unique élément qui nous permettrait de nous en protéger, c’est le respect des mesures barrières », a déclaré le Pr Mohamed Belhocine, membre du comité scientifique, dans un entretien accordé à TSA ce dimanche 28 mars.

Le retard enregistré par l’Algérie dans sa campagne de vaccination constitue également un grand obstacle à la reprise même si la situation s’améliore à l’étranger.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus