1. Accueil
  2. Actualités
  3. Comment se protéger contre la malaria, le cauchemar des voyageurs
Actualités

Comment se protéger contre la malaria, le cauchemar des voyageurs

Plus de 1000 cas de malaria ont été annoncés dans le sud de l’Algérie. Cette maladie très dangereuse est considérée comme le cauchemar des voyageurs. Voici quelques conseils et recommandations.

Aussi attrayantes soient-elles, les régions d’Afrique suscitent une réticence de la part des voyageurs. La raison : les maladies contagieuses qui y sont répandues. L’Algérie vient d’enregistrer plus de 1000 cas cette semaine.

« Après l’enregistrement de plus de 1000 cas de malaria (paludisme) en une semaine au niveau de cinq (5) wilayas du Sud (Tamanrasset, Ouargla, Illizi, Adrar, Ghardaïa), les équipes médicales mobilisés sur les lieux s’attèlent au dépistage d’éventuels nouveaux cas dans les quartiers où est apparue cette épidémie », a rapporté, ce jeudi 1er octobre, l’agence d’information APS.

Causée par le parasite plasmodium, cette maladie infectieuse est connue pour être le cauchemar des voyageurs et des touristes. La fièvre accompagnée d’une grippe sont les symptômes de la maladie la plus fatale pour les voyageurs.

La malaria : une maladie silencieuse 

La malaria, aussi appelée paludisme, est, dans ses premiers stages, asymptomatique. Et elle peut le rester pendant des mois après la piqûre de moustique qui a causé sa transmission au voyageur. Pendant ce temps, elle s’attaque au foie, où elle se multiplie, avant de gagner les cellules sanguines pour les faire éclater.

S’ensuit alors une multitude de signes que l’on pourrait associer à une grippe. Il est cependant nécessaire pour les voyageurs de la prendre au sérieux afin de stopper son développement fatal.

En effet, alors que les habitants des zones tropicales et humides (zones à risque) ont développé une immunité contre la maladie, les étrangers, eux, y sont beaucoup plus vulnérables. Et le danger est plus présent lorsqu’il s’agit d’enfants ou de femmes enceintes.

Les gestes à adopter

Pour profiter des paysages tout en minimisant les risques d’exposition à tout risque d’infection, plusieurs moyens sont mis à la disposition du touriste. Ainsi, il est important d’avoir le réflexe de consulter la base de données que fournit le site internet www.safetravel.ch sur le sujet.

Les pays sont classés par ordre d’infectiosité, région par région et par périodes de l’année. Ces paramètres peuvent varier et il est important de les prendre en considération lors de la planification des vacances.

Ensuite, il est nécessaire d’aborder la question avec votre médecin au moment de la visite avant-départ. Celui-ci pourra vous prescrire un traitement préventif à prendre avant et après le voyage. D’autres recommandations vous seront également données en cas d’apparition de symptômes et une prise en charge sur place devra être de mise.

Enfin, le meilleur remède reste la prévention. Il faudra alors faire attention à ne pas se faire piquer par les moustiques, faire des tests en cas de doute et ne pas s’aventurer dans les zones à très haut risque.

Alors que le risque d’infection est à ne surtout pas négliger, ce facteur peut être contrôlé par le touriste, qui doit rester bien informé et appliquer les bons gestes préventifs. Ainsi, une expérience paradisiaque en toute sérénité est garantie.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus