1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. En escale à Barcelone, des passagers refusent de poursuivre leur vol
Voyages et Tourisme

En escale à Barcelone, des passagers refusent de poursuivre leur vol

Après l’affaire des passagers Air Arabia Maroc qui ont provoqué un atterrissage d’urgence à Palma, ce sont des voyageurs libanais qui profitent d’une escale à Barcelone pour demander l’asile politique en Espagne.

39 voyageurs d’origine libanaise ont profité d’un voyage en long-courrier et d’une escale à l’aéroport de Barcelone pour rester en Europe. Ils ont refusé de poursuivre leur voyage en s’arrêtant en Espagne où ils tentent d’obtenir le statut de demandeur d’asile.

Ces citoyens libanais tentent de fuir leur pays, actuellement proie à l’une des pires crises économiques de son histoire. Avec 80% de citoyens vivant en dessous du seuil de pauvreté, les pénuries de denrées alimentaires essentielles, d’essence et d’électricité, le Liban devient invivable pour une grande partie de la population.

C’est ce contexte difficile qui a poussé ces Libanais à commettre ce geste désespéré sans savoir si leur demande obtiendra une validation de la part des autorités espagnoles.

Fuir par avion, un nouveau cas en Espagne

Ces 39 Libanais n’avaient qu’un droit de passage par l’Europe dans le cadre de leur vol Le Caire – Bogota – Quito. Le groupe de Libanais était parti d’’Egypte et devait rejoindre l’Equateur mais ils ont décidé de ne pas poursuivre afin de lancer une procédure de demande d’asile.

Ils sont actuellement au sein de l’aéroport de Barcelone, d’où ils ont pu entamer les démarches nécessaires pour obtenir ce statut les autorisant à résider temporairement en Espagne et en Europe. L’aéroport de Barcelone dispose de services d’accueil pour gérer ce type de situation.

Le précédent épisode Air Arabia Maroc

Cette histoire bien que différente fait tout de même écho à la fuite de plusieurs passagers sur un vol d’Air Arabia entre le Maroc et la Turquie.

Le 5 novembre dernier, au moins 20 personnes ont profité d’un atterrissage imprévu sur les îles Baléares pour quitter l’avion et s’enfuir de l’aéroport. L’avion en question avait dû faire demi-tour suite au malaise d’un passager.

Alors que ce dernier était en cours d’évacuation, une vingtaine de passagers, principalement des hommes provenant du Maroc, ont forcé le passage pour quitter l’avion et s’échapper de l’aéroport via son tarmac.

Vers un durcissement des contrôles dans les aéroports européens ?

La répétition de ces cas commence à inquiéter l’Union Européenne, actuellement dépassée par une importante crise migratoire. Déjà débordée par l’arrivée des migrants via les frontières terrestres et les voies maritimes, les États membres de l’UE pourraient envisager un renforcement des contrôles dans les aéroports afin de s’assurer que les voyageurs poursuivent leur voyage jusqu’au bout.

La scène qui s’est déroulée sur le vol d’Al Arabia aux îles Baléares et ce nouvel épisode, révèlent une faille dans les voyages par avion. Une enquête en cours menée en Espagne a permis de retrouver la trace d’un compte Facebook suivi par des milliers d’internautes marocains dans lequel était décrite la scène du vol d’Al Arabia. Le post en question la décrivait comme un plan à exécuter sur les vols pour réussir à s’exfiltrer. Les méthodes d’immigration par avion seraient donc en train de se développer et d’être partagées via le web.

En dépit des multiples contrôles et des visas exigés, il est possible de s’exfiltrer du lourd processus aérien. L’aéroport de Palma de Majorque, l’île où s’est déroulée la fuite des 20 passagers, a promis de renforcer sa sécurité pour éviter la répétition de ce scénario. Les autorités espagnoles qui font face à une importante arrivée d’immigration illégale se disent préoccupées et prêtes à prendre des mesures. Il est fort probable que les voisins européens s’alignent sur l’Espagne.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus