1. Accueil
  2. Divers
  3. France : il reçoit une OQTF pour un motif insolite
Divers

France : il reçoit une OQTF pour un motif insolite

Demander de l’aide” à la police des frontières (PAF) est apparemment passible d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF) et d’autres sanctions. C’est en tout cas ce qu’a vécu un ressortissant marocain résidant en France.

Selon le média marocain Yabiladi qui cite des publications sur les réseaux sociaux, un “Chibani” marocain a vécu, lundi 12 septembre, une “humiliation” au niveau des locaux de la police des frontières en France.

Ce citoyen s’est rendu de lui-même à la police pour “demander de l’aide”. Il a fini par se retrouver dans le pétrin. Lorsqu’il est arrivé dans les locaux de la PAF, dont la localisation exacte n’est pas citée, les policiers ont procédé à un contrôle d’identité, suivi d’une garde à vue de près de 23 h.

La Seine – Paris

Se présente à nous pour demander de l’aide. C’est sur ce motif qu’un vieux monsieur marocain s’est vu subir un contrôle d’identité, puis une retenue de plus DE 22 h dans les locaux de la PAF”, peut-on lire dans un tweet publié le jeudi 15 septembre.

Plus loin encore, ce monsieur fait également l’objet d’une Obligation de quitter la France (OQTF) suivie d’une interdiction de retour sur le territoire français (IRTF) et une assignation à résidence.

Se présente à nous pour demander de l’aide”, l’étrange motif de contrôle 

Bien que le motif de ces mesures à l’encontre de ce citoyen d’origine marocaine ne soit pas cité, tout comme son identité et le lieu exact des faits, cette histoire a suscité l’indignation auprès de la communauté marocaine en France.

Le racisme d’État ? C’est, par exemple, cette histoire”, s’indigne une internaute sur Twiter. D’ailleurs, elle ajoute que “ce n’est évidemment pas la première fois que ça arrive”, avant de dénoncer : “La honte, ce pays”.

Le motif de contrôle de ce citoyen sur le compte rendu de la police, joint à la publication et dont plusieurs mentions ont été occultées à l’aide d’un marqueur noir, est le suivant : “Se présente à nous pour demander de l’aide”.

Selon le site Yabiladi, ce cas rappelle clairement la récente affaire d’un autre ressortissant marocain refoulé par la police des frontières française depuis l’aéroport de Montpellier “malgré la validité de son titre de séjour”. Il s’agit   de “Hennou Allali Maamar, un des premiers médecins marocains après l’Indépendance”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus