1. Accueil
  2. Divers
  3. France : prison ferme pour un Algérien qui a agressé un imam
Divers

France : prison ferme pour un Algérien qui a agressé un imam

Jeudi dernier, le 16 décembre, l’imam de la mosquée Annour de Nancy, dans l’est de la France, a été agressé en plein centre-ville. L’auteur des faits est un ressortissant algérien. D’après le média régional France Bleu, l’agresseur n’était pas en état de conscience et il s’en est même pris à une vitrine d’un restaurant.

Le ressortissant algérien était sous emprise de l’alcool au moment de l’agression. Lors de son procès, il a affirmé au juge n’avoir aucun souvenir de son délit. Le verdict final de son jugement est tombé cette semaine.

L’agresseur qui est épileptique a écopé de douze mois de prison dont six mois assortis d’un sursis probatoire pendant deux ans et avec mandat de dépôt. Il a également été interdit de détenir une arme pour une durée de cinq ans.

Son avocat a qualifié ce jugement d’équilibré. Dans les colonnes de L’Est Républicain, il affirme que l’état de santé de son client influence ses actes : « Mais il faut considérer le trouble à l’ordre public », enchaîne-t-il.

L’avocat espère que son client bénéficiera d’un parcours de soin adapté en étant maintenu en détention« Ce sera à voir avec le juge d’application des peines », conclut-il.

Ce n’est pas la première fois que l’inculpé est jugé pour des actes de violence et son casier judiciaire n’est pas vide. L’Algérien a déjà fait l’objet de violences sous menace d’armes en novembre 2016. Une peine d’emprisonnement de deux mois avec sursis avait été prononcée à son encontre.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus