1. Accueil
  2. Divers
  3. France : un jeune traité « d’arabe » et roué de coups
Divers

France : un jeune traité « d’arabe » et roué de coups

En France, les agressions à caractère raciste se multiplient. Un jeune de 17 ans d’origine « arabe », qui assistait à une fête dans un village près de Strasbourg (Bas-Rhin), au nord-est de la France en a fait les frais.

Le jeune lycéen de 17 ans a été victime, le 20 août dernier, d’insultes racistes puis d’une agression physique par des individus adultes. Selon le journal local, Rue 89 Strasbourg, qui rapporte l’information ce jeudi 1er septembre, l’agression a eu lieu lors d’une fête consacrée aux jeunes de la commune qui ont 18 ans dans l’année.

Avant même le jour de l’agression, les deux individus ont provoqué le jeune lycéen à maintes reprises, mais ce dernier les a, à chaque fois, ignorés. D’ailleurs, il a affirmé dans son témoignage, rapporté par le même journal, qu’il les connaissait de vue et qu’ils sont deux frères.

Strasbourg – France

France : un lycéen « arabe » victime d’une agression raciste 

Durant la fête, alors qu’il était allé rejoindre des amis à lui dans un champ vers 3 h, il a entendu une voix qui disait : « Les arabes c’est des merdes, faut tous les mettre sur des planches et les brûler ». C’était un père de famille saoul.

Lorsqu’il allait voir de ce côté, un des jeunes s’en est pris à lui en l’insultant puis le poussant. « J’ai donné le premier coup, puis le père m’a mis un coup à la mâchoire. On a été séparés », a témoigné le jeune lycéen.

Quelques minutes plus tard, le père accompagné par les deux frères est revenu à bord d’un véhicule utilitaire. « Ils sont sortis comme des fous furieux, on voyait qu’ils ciblaient quelqu’un. C’était le chaos, des gens se sont battus, certains étaient par terre », témoigne un ami du jeune lycéen.

« Plusieurs personnes se sont mises sur moi, j’ai été roué de coups »

À leur arrivée, l’un des agresseurs a pointé le flash de son téléphone sur la victime en criant : « Ils sont là, il est là l’Arabe ». D’autres individus se sont joints aux agresseurs. « J’ai été mis au sol et plusieurs personnes, trois ou quatre, se sont mises sur moi, j’ai été roué de coups » a-t-il témoigné.

D’autres personnes présentes sur place à la fête se sont interposées, chassant les agresseurs racistes. Transféré aux urgences, le médecin relève six blessures sur le corps du jeune lycéen. Une interruption temporaire de travail (ITT) de trois jours lui a été délivrée par l’hôpital. En plus des blessures physiques, le jeune homme a été choqué et traumatisé.

« Physiquement, ça va, mais psychologiquement, c’est dur. Je revois ces images en boucle », a-t-il encore témoigné. Le lendemain, il porte plainte contre les deux frères et le père de famille auprès de la Gendarmerie. Une enquête avait été aussitôt ouverte.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus