1. Accueil
  2. Actualités
  3. Hijab : la mannequin Halima Aden quitte les défilés pour des raisons religieuses
Actualités

Hijab : la mannequin Halima Aden quitte les défilés pour des raisons religieuses

La mannequin musulmane Halima Aden, qui exerce aux Etats-Unis, a annoncé sa décision de quitter le mannequinat, affirmant que travailler dans le secteur de la mode l’a forcée à compromettre ses convictions religieuses, rapportent, mercredi 25 novembre, plusieurs médias internationaux dont le journal britannique The Guardian.

Halima Aden, 23 ans, a été l’un des premiers mannequins à effectuer des défilés de mode pour des grandes marques en hijab. Elle a notamment défilé pour Kanye West.

La jeune mannequin a publié sur le réseau social Instagram une série d’images illustrant les moments où elle estime avoir perdu de vue son identité, citant les fois où elle a raté les heures de prière ou quand elle a été recouverte d’un jean en guise de couvre-tête.

« Je ne peux que me reprocher à moi-même d’être souciée davantage des opportunités que de ce qui était réellement en jeu », affirme le mannequin, évoquant le sentiment provenant du fait d’être « une minorité au sein d’une minorité ».

« Là où je blâme l’industrie est dans le manque de stylistes musulmanes », a indiqué Mme Aden. « Grâce à la Covid et à la coupure avec l’industrie, j’ai enfin réalisé où je me suis trompée dans mon parcours personnel », ajoute-t-elle.

Par conséquent, le mannequin d’origine somalienne a affirmé qu’elle continuerait à faire du mannequinat, mais seulement à condition que son hijab soit « visible » d’une manière qu’elle juge appropriée. « Si mon hijab ne peut pas être aussi visible, je ne viendrai pas », soutient Halima Aden, affirmant que « ce sera désormais la règle si on veut travailler avec moi ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus