1. Accueil
  2. Actualités
  3. Incertitude pour les étudiants étrangers en Suède
Actualités

Incertitude pour les étudiants étrangers en Suède

Selon la loi suédoise, un permis de séjour ne peut être délivré à un étudiant étranger que dans le cas où au moins 50% des cours sont enseignés physiquement sur un campus.

Environ 4000 étudiants étrangers attendent anxieusement de savoir s’ils pourront rester étudier en Suède à partir de la rentrée prochaine, dans un contexte de pandémie du coronavirus ayant affecté la vie académique dans les universités, rapporte, ce mercredi 29 juillet, le site SchengenVisaInfo.

En Suède, les autorités ont expliqué que le nœud du problème réside dans le pourcentage de cours qui seront enseignés à distance par les universités à cause du coronavirus.

Selon la loi suédoise, un permis de séjour ne peut être délivré à un étudiant étranger que dans le cas où au moins 50% des cours sont enseignés physiquement sur un campus.

Ainsi, des milliers d’étudiants étrangers en provenance de pays en dehors de l’Union européenne pourraient se voir refuser un permis de séjour en Suède ou l’extension de leur permis de résidence existant s’ils ne peuvent fournir la preuve que leurs universités suivront cette obligation légale. Or, plusieurs universités suédoises n’ont pas encore clarifié leurs projets pour la prochaine rentrée.

En raison de la pandémie du coronavirus, de nombreuses universités envisageraient en effet de suivre une voie « plus sûre », consistant à généraliser les cours à distance par internet.

Selon une enquête citée par SchengenVisaInfo, 52% des étudiants internationaux seraient susceptibles d’annuler leurs études en Europe s’ils doivent suivre des cours en ligne. 30% des étudiants ayant participé à l’enquête ont même affirmé qu’ils annuleraient à coup sûr leurs études en Europe si leur université se dirigeait vers des cours entièrement en ligne.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus