1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Les touristes algériens « demandés » en Tunisie pour l’été
Voyages et Tourisme

Les touristes algériens « demandés » en Tunisie pour l’été

Malgré les pronostics optimistes des autorités tunisiennes quant à la reprise du secteur touristique, certains voyagistes ne sont pas tout à fait du même avis. Entre autres propositions qui pourront sauver la saison, le retour des touristes algériens est fortement demandé.

Avec l’amélioration de la situation sanitaire et la levée des principales restrictions, la destination tunisienne se retrouve de nouveau très demandée, notamment au départ de la France. Cependant, de nombreux facteurs pourront intervenir négativement dans le cadre de cette reprise, pourtant considérée prometteuse.

Interrogé ce samedi 21 mai par l’agence officielle d’informations TAP, le président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), Jabeur Ben Attouch, a appelé le gouvernement tunisien à « réfléchir à des solutions intermédiaires pour sauver la haute saison balnéaire ».

En effet, il estime que le pays n’est pas en mesure de réaliser, cette année, « plus de 50 à 60 % des chiffres de 2019 en termes d’entrées étrangères ». Parmi les principales causes citées par l’intervenant, l’absence des touristes algériens en raison de la fermeture des frontières qui reste maintenue malgré l’amélioration de la situation sanitaire dans les deux pays.

Le même responsable cite également le recul du nombre de voyageurs russes et ukrainiens, estimés respectivement « de 600 à 700 milles et 30 000 touristes », selon le même responsable.

Appels à l’organisation de voyages par bus entre l’Algérie et la Tunisie

Dans son intervention, le président de la FTAV appelle le gouvernement tunisien à signer un accord avec son homologue algérien, permettant l’organisation de voyages par bus entre les deux pays. Ces voyages « pourront être organisés dans les deux sens par les agences de voyages », a-t-il préconisé.

Cette solution devrait permettre de récupérer entre « 30 et 40 % des touristes algériens qui visitent habituellement la Tunisie », dont le nombre est estimé, selon lui, à 3,8 millions de touristes.

Ces liaisons par bus, proposées par Ben Attouch, devraient également aider les professionnels du tourisme dans les deux pays à se rapprocher des chiffres enregistrés en 2019, notamment au vu de la forte demande du marché algérien.

D’ailleurs, l’intervenant pense que les liaisons aériennes entre l’Algérie et la Tunisie ne peuvent pas constituer une solution adaptée à la demande, malgré la dernière hausse des vols annoncée côté algérien. Ceci pour cause « des coûts élevés des billets d’avion, qui ont atteint entre 700 et 1200 dinars tunisiens », ce qui est cher, notamment pour les familles.

En outre, il estime que la flotte de la compagnie aérienne tunisienne, « avec environ 18 avions, ne pourra pas contenir le marché algérien, surtout pendant la saison estivale ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus