1. Accueil
  2. Divers
  3. Plages en Algérie : le coup de gueule d’un jeune algérien – Vidéo
Divers

Plages en Algérie : le coup de gueule d’un jeune algérien – Vidéo

Comme chaque saison estivale, les plages en Algérie, l’une des destinations favorites des Algériens durant l’été, retrouvent leur anarchie habituelle. Impossible de profiter de la beauté du littoral algérien, livré au diktat des « gangs des plages » et aux comportements de certains estivants.

Illustration de ce chaos, en juin dernier, à quelques jours de l’ouverture de la saison estivale, une violente bagarre a eu lieu sur la plage dite Les Canadiennes, à l’est d’Alger. Selon ce qu’a rapporté le journal français Le Point, vendredi 15 juillet, cette bagarre s’était déclenchée, à la mi-juin, entre deux « gangs des plages ».

Il s’agit d’un véritable conflit de territoire réglé « à coups de barre de fer, de chiens d’attaque, de couteaux et même de pistolets de détresse », rapporte la même source. Des dizaines de jeunes parmi les gardiens de parking et les squatteurs des plages se sont donc affrontés « dans une rixe hyperviolente » sur cette plage algéroise.

Ain Taya – Alger

Plages algériennes : « Je n’aime pas le tourisme en Algérie »

Cet exemple est loin d’être le seul, car à chaque saison estivale, les plages algériennes renouent avec l’anarchie, les scènes de violence et le diktat imposé par les gangs des plages. Une situation qui empêche les amoureux des baignades de passer, ne serait-ce qu’une journée sans encombre à la plage.

Dans un micro-trottoir réalisé en fin de semaine dernière par la chaîne Echo Tv, un jeune algérien interrogé à propos du tourisme en Algérie a dressé un constat très critique. L’objet de la question étant de savoir son avis sur les plages en Algérie, l’intervenant est catégorique : « Je n’aime pas le tourisme en Algérie ».

Lorsque l’on aborde le tourisme en Algérie, l’exemple des plages est souvent évoqué pour démontrer l’état catastrophique de la situation. Entre le diktat des « parkingueurs » et des « parassoliers » et les comportements de certains estivant, le tableau n’est pas du tout enchanteur.

Un jeune décrit l’anarchie sur les plages algériennes  

« Quand je vais à la plage, les gardiens autoproclamés des parkings et les squatteurs des plages me découragent à l’avance », explique l’intervenant sur un ton de dégout mêlé à une pointe de sarcasme. Une fois dans la plage, l’estivant algérien se retrouve face à un décor qui est tout sauf celui d’une plage.

« Moi, personnellement, j’aimerais bien voir un paysage sans pollution visuelle », a-t-il ajouté. Ici, ce jeune interrogé dans la rue a fait le tour de ce qui le décourage le plus dans les plages algériennes. « Des parasols de toutes les couleurs, des tentes de fortune improvisées avec des draps… ».

Les comportements de certains estivants et des vendeurs à la sauvette donnent lieu à une anarchie totale dans les plages. À titre d’exemple, l’intervenant cite « ces gens qui viennent avec des chiens et des chevaux. Tu t’assois tranquillement avec ta famille et ils passent à côté sur leurs chevaux à vive allure… ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus