Qu’est-ce que le « visa d’or » espagnol et comment l’obtenir ?

Le :

L’Espagne figure parmi les pays de l’Union européenne qui proposition la formule de résidence dite « visa d’or » ou « golden visa ». A quoi s’adresse-t-elle et comment l’obtenir ? Explications.

 

L’Espagne a accordé 681 « visas d’or » en 2019 à des étrangers ayant acquis des biens immobiliers pour un minimum de 500 000 euros dans le pays, selon des chiffres publiés la semaine dernière par le quotidien El Pais. Il s’agit d’un record pour ce type de visa.

 

Le « visa d’or », ou « golden visa » en anglais, est un programme mis en place par les autorités espagnoles ayant pour objectif de stimuler l’investissement étranger dans le pays.

 

Un permis de résidence

 

Ainsi, tout investisseur étranger remplissant les critères et investissant au moins un demi-million d’euros dans l’immobilier se voit offrir un moyen rapide et simple d’obtenir un permis de résidence en Espagne, explique Realista, société spécialisée dans l’immobilier.

 

Le « golden visa » vise principalement les étrangers hors de l’Union européenne. Un permis de résidence espagnol permet de faire dissiper nombre de démarches bureaucratiques.

 

Les détenteurs du permis de résidence doivent visiter l’Espagne une fois par an, sans forcément rester de longues périodes dans le pays. Le permis peut également être renouvelé facilement tous les deux ans. Le conjoint et les enfants mineurs peuvent également obtenir le permis de résidence en même temps.

 

Comment l’obtenir ?

 

Pour obtenir un « visa d’or », le candidat doit d’abord postuler pour un visa de résidence d’une année en effectuant un investissement conséquent tel que l’achat d’un ou plusieurs biens immobiliers d’un montant de 500 000 euros.

 

Il peut aussi déposer un million d’euros dans des banques espagnoles, acquérir un million d’euros d’actions dans des sociétés espagnoles, investir deux millions d’euros dans la dette publique espagnole, ou encore lancer un projet en Espagne servant l’intérêt commun en créant des emplois, contribuant à l’innovation scientifique ou technologique ou a un impact socio-économique dans une région locale.

 

Après avoir obtenu un visa de résidence d’une année, l’intéressé pourra postuler pour un visa de résidence deux ans, à condition que l’investissement effectué soit toujours en place et d’avoir séjourné en Espagne au moins une année.

 


 

Par : Camelia Amrani

Partager sur :
Quoi de neuf ?