1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. VIDÉO. Voyages : la destination Tunisie à « prix cassé » en France
Voyages et Tourisme

VIDÉO. Voyages : la destination Tunisie à « prix cassé » en France

Même à prix cassé et avec des offres inédites, la destination Tunisie ne séduit pas les touristes en France, explique France 2. La Tunisie est passé d’une dizaine de cas de covid-19 par jour en juin et juillet, à plus de 1000 cas par jour ces dernières semaines.

En France, les vacances d’automne, dites de la Toussaint, ont démarré hier vendredi 16 octobre. Elles vont durer 15 jours, jusqu’au dimanche 1er novembre inclus. Après l’été, c’est l’une des périodes de l’année où les départs en vacances sont importants.

Les « destinations soleil » comme la Tunisie et le Maroc sont particulièrement prisées en cette période de l’année où la grisaille et le froid commencent à s’installer dans l’Hexagone. Mais pas cette année. Selon France 2, qui a diffusé vendredi 16 octobre un reportage sur le sujet, les voyagistes français peinent à vendre leurs produits.

Et pour cause : l’automne coïncide avec l’arrivée d’une deuxième vague de coronavirus en France et un peu partout en Europe. En France, un couvre-feu nocturne a été instauré pour une période d’un mois dans huit grandes agglomérations, dont Paris, Marseille et Lyon.

Marrakech et Djerba : des destinations boudées

Ailleurs, la situation n’est guère meilleure. Le Maroc est confronté à une forte hausse des cas de contaminations. Même si le royaume autorise l’entrée des étrangers sur simple présentation d’une réservation d’hôtel, les touristes ne se bousculent pas. Marrakech, destination très prisée en automne, n’a accueilli qu’un petit groupe de 160 touristes français.

La situation est similaire en Tunisie, dont les frontières sont ouvertes depuis le 27 juin dernier. Cet été, la destination était parmi les plus sûres à cause du faible nombre de contaminations au coronavirus.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui : le pays est passé d’une dizaine de cas par jour en juin et juillet, à plus de 1000 cas par jour ces dernières semaines. Le secteur sanitaire arrive à peine à gérer ce flux et le gouvernement a fermé certaines régions fortement touchées par la propagation du Covid-19.

Résultat, même à prix cassé et avec des offres inédites la destination Tunisie ne séduit pas. « Sur Djerba (Tunisie), on a un prix très intéressant puisqu’on a un prix de 559 euros au lieu de 909 euros soit une baisse de 38 % », relève Christophe Fuss, directeur des opérations chez Tui France.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus