1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vol raté : peut-on se faire rembourser son billet d’avion ?
Voyages et Tourisme

Vol raté : peut-on se faire rembourser son billet d’avion ?

Ce ne sont pas tous les passagers qui connaissent leurs droits, notamment quand il s’agit d’un remboursement de la part de la compagnie aérienne. Il y a certains cas, généralement méconnus, où les passagers ouvrent droit à un remboursement, ne serait-ce que partiel du billet d’avion.

À l’approche des vacances et des fêtes de fin d’année, les aéroports connaissent des pics de voyageurs, ce qui entraîne d’énormes files d’attente. Les passagers peuvent donc facilement arriver en retard à l’embarquement et donc rater leur vol. Dans ce cas, peut-on prétendre à un quelconque remboursement ?

Un influenceur sur les réseaux sociaux, répondant au pseudo Masdak, évoque dans de courtes vidéos des conseils aux internautes, notamment français, pour ne pas se faire arnaquer, se faire rembourser des achats ou trouver des bons plans…

Par Denys Kurbatov / Adobe Stock

Dans une vidéo postée lundi 12 décembre sur Facebook, il met en scène le cas d’un voyageur qui a raté son embarquement, mais qui voulait se faire rembourser une partie de son billet. Selon cet influenceur, c’est tout à fait possible.

La compagnie aérienne est tenue de rembourser les taxes aéroportuaires

Après avoir été informé que son vol a déjà décollé, le personnage du passager qu’il met en scène demande à l’employé : « Je pourrais avoir une compensation financière ? ». L’agent d’embarquement lui répond qu’il ne peut rien avoir, « car la compagnie n’y est pour rien ».

Le passager cite alors l’article L224-66 du Code de la consommation français qui traite justement sur le remboursement d’une partie du billet d’avion dans ce cas. « À partir du moment où on n’a pas embarqué dans l’avion, la compagnie aérienne est tenue de nous rembourser les taxes aéroportuaires et la redevance du passager », a indiqué le passager.

Selon lui, ces taxes « peuvent représenter jusqu’à 40 % du prix du billet ». Le seul critère pour récupérer cette somme, est que votre vol soit au départ ou à destination d’une ville européenne.

En effet, l’article en question stipule que les « transporteurs aériens commercialisant des titres de transport aérien remboursent les taxes et redevances individualisées et affichées comme telles dans le prix du titre qu’ils ont vendu, dont l’exigibilité procède de l’embarquement effectif du passager, lorsque le titre n’est plus valide et n’a pas donné lieu à transport ».

Il est à noter que les taxes aéroportuaires sont des sommes prélevées par les compagnies aériennes sur chaque billet d’avion. Elles sont utilisées pour couvrir les frais d’entretien des aéroports ou encore la sécurité des pistes.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus