1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyages : l’Algérie doit-elle alléger les conditions ?
Voyages et Tourisme

Voyages : l’Algérie doit-elle alléger les conditions ?

Pour la réouverture partielle de ses frontières en juin 2021, l’Algérie avait adopté un protocole sanitaire strict, avec test et confinement obligatoire de cinq jours aux frais du passager.

Le protocole a été modifié fin juillet, avec l’abandon du confinement obligatoire. Actuellement, les voyageurs entrant en Algérie doivent présenter un test PCR de 36h avant le départ et subir un second test antigénique à l’arrivée. Pour les voyageurs par bateau, une preuve de vaccination est exigée.

Sur les réseaux sociaux, les Algériens établis à l’étranger ont attiré l’attention à plusieurs reprises sur le délai très court du test PCR exigé, notamment quand on voyage un lundi par exemple.

Voyages : plusieurs pays allègent les conditions

L’heure est à l’allégement des restrictions : chez les pays voisins, le Maroc et la Tunisie, mais également en Franceet dans plusieurs pays européens. L’allègement des mesures dans la région relance le débat sur le protocole sanitaire adopté en Algérie compte tenu de l’amélioration de la situation épidémiologique. Les chiffres de la contamination se stabilisent autour 500 cas quotidiens.

Joint par visa-algerie.com, le Dr Mohamed Bekkat Berkanis’est prononcé au sujet du protocole sanitaire algérien. Le membre du comité scientifique estime qu’il est temps de réfléchir à son allègement. 

Voyage en Algérie : les propositions de Dr Bekkat Berkani

« Le moment est venu pour rallonger le délai à 48h, comme c’est le cas dans la majorité des pays, au lieu de 36h. C’est un délai très court. C’est une entrave de plus d’autant plus que la majorité des pays concernés par les liaisons aériennes avec l’Algérie affichent des taux de vaccination avancés », explique le Dr Bekkat Berkani.

Le Dr Bekkat Berkani a également abordé une nouvelle mesure que pourraient prendre les autorités algériennes dans l’optique de l’allègement du protocole sanitaire. « Il serait intéressant de faire évoluer les choses. Le dépistage peut ne pas être exclusivement à la PCR, il peut être un antigénique. Le passager aurait le choix de faire l’un des deux comme c’est le cas en France. Cela facilitera les choses pour les voyageurs », a-t-il précisé.

Enfin préconise l’instauration du pass vaccinal pour les voyageurs arrivant en Algérie par avion, en parallèle avec rallongement du délai du test PCR. 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus