1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : 3 bonnes raisons de relancer Alger – Montréal
Air Algérie

Air Algérie : 3 bonnes raisons de relancer Alger – Montréal

Air Algérie a repris ses vols internationaux le 1er juin dernier. Le programme a été considérablement renforcé fin août, mais le Canada ne figure toujours pas dans la liste des pays desservis.

La communauté algérienne établie au Canada est très déçue par le nouveau planning. Pour rentrer en Algérie, un Algérien résident au Canada doit passer par une escale européenne, à Paris Charles de Gaulle ou à Francfort.

Air Algérie a tout à gagner à relancer son vol vers Montréal et ce pour au moins trois raisons.

  1. Une forte communauté algérienne à Montréal

Après la France, le Canada abrite probablement la plus grande communauté algérienne établie à l’étranger. Cela représente un portefeuille client non-négligeable pour Air Algérie.

Actuellement, Air France et Lufthansa sont les principales bénéficiaires de l’absence d’Air Algérie. Elles proposent des vols Montréal – Alger avec des escales à Paris et à Francfort.

Air Algérie peut facilement récupérer cette clientèle. Il est inimaginable de voir des passagers préférer des escales plus longues et plus chères plutôt qu’un vol direct Montréal – Alger.

Par ailleurs, contrairement au Maroc, l’Algérie ne figure pas sur la liste rouge du Canada pour les voyages.

  1. Une rentabilité assurée pour Air Algérie

Depuis la réouverture partielle des frontières, Air Algérie utilise des gros-porteurs Airbus A330-200 pour ses vols commerciaux.

Si le but est d’avoir le maximum de capacité, la question de la rentabilité se pose sur certaines destinations comme Tunis et Marseille. Mobiliser un appareil de cette taille pour une heure de vol et sans être sûr de faire le plein des 262 sièges est contre-productif.

Du point de vue de la rentabilité, Air Algérie ferait mieux de reprendre ses vols avec Montréal. Sur ce créneau, elle est quasiment sûre de faire le plein à chaque vol. De plus, les prix des billets vers Montréal sont naturellement plus élevés que vers les pays desservis actuellement. Cela servirait à amortir facilement les charges du vol.

L’impératif économique impose aujourd’hui à Air Algérie de réfléchir sérieusement sur le redéploiement de son réseau à l’heure actuelle.

  1. Profiter de l’absence de la Royal Air Maroc

Air Algérie est une entreprise à vocation commerciale. Son but est donc de faire du profit. Dans cet objectif, il faut profiter de toutes les occasions qui se présentent.

La Royal Air Maroc est interdite de vols vers le Canada depuis presque un mois maintenant. La suspension des vols entre le Maroc et le Canada a été prolongée jusqu’au 29 octobre.

Une aubaine pour Air Algérie qui pourrait récupérer la clientèle du marché africain à condition, bien sûr, de relancer en parallèle les destinations africaines.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus