1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Air Algérie : des avions passagers convertis en cargo
Air Algérie

Air Algérie : des avions passagers convertis en cargo

Air Algérie cherche à faire face à la crise financière qui s’aggrave de jour en jour en raison notamment de la suspension du trafic aérien depuis le 17 mars dernier. Hormis quelques vols de rapatriement, les avions de la compagnie sont cloués au sol depuis cette date.

En attendant du nouveau concernant la reprise des vols, Air Algérie mise sur sa filiale Cargo pour minimiser les dégâts. Selon le quotidien El Moudjahid, la compagnie a décidé la conversion de quatre appareils utilisés dans le transport de passagers en avions cargo.

La flotte d’Air Algérie Cargo est composée d’un Boeing 737-800 en plus d’un hercule LC-130 d’une capacité de 20 tonnes chacun ainsi que deux ATR utilisés dans le fret.

La filiale cargo de la compagnie a renforcé son activité depuis l’éclatement de la crise sanitaire, explique Rabah Midou, directeur d’Air Algérie Cargo. Selon le responsable de la filiale, Air Algérie a effectué des opérations d’importations de 10 000 tonnes au mois d’octobre dernier. Il s’agit en grande partie des cargaisons de produits pharmaceutiques.

Durant le même mois, la compagnie a transporté 4 900 tonnes essentiellement des fruits et légumes vers plusieurs pays dans le cadre des opérations d’exportations. « Il s’agit essentiellement de l’exportation de légumes et de fruits dont les dattes vers la France, l’Espagne, le Maroc et la Belgique (…) à partir de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene », a expliqué M. Midou.

Air Algérie : les syndicats appellent à la reprise des vols

Alors que les négociations entre la direction et les partenaires sociaux butent sur la question de la réduction de la masse salariale, deux syndicats, dont celui des pilotes, sont montés au créneau hier pour demander la reprise progressive des vols afin de permettre à Air Algérie de sortir de sa crise.

La situation devient intenable pour la compagnie aérienne nationale et les autorités sont appelées à trouver des solutions. De plus en plus de voix s’élèvent pour demander le retour des vols. Si la fermeture des frontières venait à durer encore plus longtemps, les pertes de la compagnie pour l’année 2020 annoncées à 35 milliards de dinars pourraient grimper sensiblement.

La semaine dernière, des parlementaires ont saisi le Premier ministre Abdelaziz Djerad pour qu’il dévoile les mesures que son gouvernement compte prendre pour venir en aide à la compagnie nationale très gravement impactée par l’inactivité de sa flotte depuis plus de huit mois.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus